Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Opérations pilotes de compostage en collèges

Conseil Général du Cantal

28 avenue Gambetta
15000 Aurillac
Virginie Saillard
vsaillard@cg15.fr

contexte

Le Conseil Général du Cantal s’est engagé dans un plan départemental de prévention des déchets en signant un accord-cadre de partenariat avec l’ADEME en décembre 2009. L’un des gisements d’évitement identifié comme prioritaire correspond aux déchets fermentescibles, plusieurs actions du plan ont ainsi pour objectif de favoriser le développement du compostage individuel et collectif.

 

Dans le cadre de sa compétence exercée dans les collèges du territoire, le Conseil Général a souhaité favoriser la mise en place du compostage des déchets de cantines et déchets des espaces verts des établissements.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Mise place du compostage des déchets de cantines (issus des préparations de repas dans un premier temps) et des espaces verts dans les collèges volontaires.

- Développement d’actions pédagogiques en lien avec le projet

Résultats quantitatifs :

- 7 collèges engagés dans le projet à la rentrée 2011 (sur 22 collèges sur le département)

 

- Il est prévu de faire peser les déchets de cuisine mis dans le composteur sur une période d'un mois pour estimer les quantités de déchets ainsi détournés.

Résultats qualitatifs :

L'organisation retenue permet une implication sur le long terme des collèges (à confirmer à l'issue de la première année de l'opération)

Mise en oeuvre

Planning :

- Mai 2011 : appel à candidature auprès des collèges du département en partenariat avec le service Education-Jeunesse-Sport-Culture

- début juillet 2011 : réunion avec les équipes de directions des collèges volontaires pour préparer la mise en place du compostage pour la rentrée.

-  Juillet 2011 : Choix du prestataire pour fourniture des composteurs.

Association Oxygène à Aurillac, qui gère des ateliers d’insertion dont un atelier de récupération de palettes usagées, à partir desquelles sont fabriqués des composteurs.

- septembre-octobre 2011 : Montage des composteurs et formation auprès des agents des collèges directement concernés par le projet (agent technique en charge du compostage et personnel de la cantine). La formation est assurée par une animatrice du Syndicat des Cramades (engagé dans un PLP depuis octobre 2010) pour les collèges de ce territoire et par un animateur du CPIE Haute Auvergne pour les autres collèges du département. Ces deux animateurs ont suivi préalablement une formation « maître composteur » de 3,5 jours.

- Suivi et évaluation :

Un accompagnement est assuré par les animateurs (CPIE et Syndicat des Cramades) suite à l’installation des composteurs : une première visite prévue un mois après le démarrage du compostage et une assistance téléphonique.

Il a été demandé au personnel de cuisine de peser pendant un mois les déchets issus de la préparation des repas jetés dans le composteur, afin de pouvoir estimer les quantités détournées grâce à cette pratique.

- Printemps 2012 :

Organisation d'une rencontre entre les collèges pilotes.

Mobilisation des autres collèges pour la rentrée 2012.

- Septembre 2012 :

Mise en place des composteurs et formation dans les nouveaux collèges volontaires.

Développement d’actions pédagogiques en lien avec le compostage.

Moyens humains :

- Animatrice du plan départemental de prévention

- 2 maîtres composteurs (formation et suivi)

- Agents techniques (1 par établissement) et personnel des cuisines

 

Moyens financiers :

Achat composteurs 600 L x 15 (Association d’insertion) : 1200 €

Moyens techniques :

-

Partenaires moblisés :

- Service Education-Jeunesse-Sport-Culture du CG

- CPIE Haute Auvergne

- Syndicat des Cramades

- Collèges

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

oui

Difficultés rencontrées :

Composteurs fabriqués par une association d’insertion locale.

Recommandations éventuelles :

-