Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Projet de MENAGE AU NATUREL dans une collectivité

Siom de la Vallee de Chevreuse

Che Departemental 118
Courtaboeuf Cedex
91140 Villejust
Francine Micheline
francine.micheline@siom.fr
Illustration de l’opération :

Atelier de fabrication de produits ménagers naturels

(Crédits de l'image : Service PLP - SIOM de la Vallée de Chevreuse)

contexte

Le PLP a 2 objectifs principaux, réduire la quantité des déchets ménagers et assimilées et la nocivité des déchets. Ainsi, dans le cadre du PLP et de la politique environnementale de la commune de Longjumeau, un atelier de fabrication de produits ménagers a été réalisé au CCAS Sénior. Mais la commune a voulu aller plus loin, en adoptant le ménage naturel au sein des locaux du CCAS et de la commune. Pour cela, le Siom a sensibilisé et formé les agents de ménage des résidences du CCAS. A l'issu de l'atelier, ils ont ainsi pu repartir chacun avec des échantillons de produits ménagers ( désodorisant, produit multi-usages et pierre d'argile) à tester chez eux et être convaincus des produits. Cette méthode a été reproduite auprès des agents de ménage de la mairie et des écoles.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L'objectif de cette initiative est multiple :

- réduire l'usage de produits nocifs, pour la santé des agents de ménages, des utilisateurs des locaux et l'environnement

- pour la collectivité : réduire les coûts financiers de l'entretien des locaux

- être eco-exemplaire

Résultats quantitatifs :

Lors de la mise en place du projet, une quinzaine d'agents de ménage a été sensibilisé et formé à la fabrication de produits ménagers naturels, sans compter les habitants qui ont été formés lors des ateliers "ménage grand public". Les agents sont tous repartis de l'atelier avec 3 produits ménagers naturels à tester chez eux. Par ailleurs, la collectivité a acheté les produits de base pour la fabrication des produits (huiles essentielles, argile, vinaigre blanc) mais n'a pu fabriquer le désodorisant naturel car il est fabriqué à base d'alcool neutre type vodka.

Plus précisément, le produit multi-usage est utilisé dans les 3 résidences du CCAS mais la pierre d'argile n'est utilisée que dans une résidence pour le moment (dans un bâtiment, l'agent de ménage ne la trouve pas efficace, et dans l'autre bâtiment, l'agent préfère finir les anciens produits).

Résultats qualitatifs :

Suivants les agents, ils ont été plus ou moins convaincus des produits. Les retours des agents sont:" nettoie bien", "n'est pas assez agressif", "sent bon". Les agents utilisent à leur guise les anciens ou nouveaux produits.

 

Les agents de ménage de la mairie et des écoles étaient ravies d'être formées aux produits ménagers naturels, mais le Siom n'a pas eu de retour de l'utilisation des produits au niveau du bâtiment de la mairie et des écoles.

Mise en oeuvre

Planning :

Juin 2015 : présentation du projet et sensibilisation sur la démarche en présence de l'élu du CCAS, de la responsable du CCAS, la responsable de l'agenda 21, la chargée de mission du Siom et son prestataire "La coccinelle à 7 points" en charge des ateliers

Juillet 2015 : visite des locaux et inventaire des produits utilisés

Novembre 2015 : formation de 5 agents de ménage du CCAS des résidences Séniors

Septembre 2016 : suivi sur l'utilisation des produits ménagers

Novembre 2016 : formations de 9 agents de ménage en charge du nettoyage de la mairie et des écoles

Décembre 2016 : retour questionnaire sur l'utilisation des produits ménagers naturels du CCAS

Moyens humains :

1 chargée de mission PLP - SIOM

1 animatrice en charge des ateliers (prestataire Siom)

la responsable agenda 21  de la ville de Longjumeau

la responsable du CCAS Sénior

Moyens financiers :

Sur le plan des achats, l'approvisionnement n'a pas toujours été simple, car les produits devaient être achetés directement par les gérants des résidence dans les supermarchés classiques et n'étaient pas livrés comme dans le cadre d'un marché public. Il fallait par ailleurs s'assurer qu'ils puissent acheter certains produits types huiles essentielles sur le site Aromazone par mandat administratif.

 

Pour le Siom, ce projet a coûté 2000€ comprenant les 2 ateliers de fabrication de produits ménagers naturels, la réunion et l'inventaire des produits avec son prestataire.

Moyens techniques :

Ce projet ne nécessite pas de moyens particuliers, mise à part une salle pour réaliser les ateliers de sensibilisation.

La commune doit se fournir en bidon pour éviter de fabriquer les produits chaque jour.

Partenaires moblisés :

Pas de partenaire dans ce cadre.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Ce projet nécessite une vraie volonté de la commune et du SIOM afin d'aboutir au projet et d'aller au delà des freins (achats, fabrication des produits, a priori sur l'efficacité des produits,...). Les moyens techniques sont faibles, n'engendrant pas de coûts supplémentaires.

Ce projet peut donc être reproduit dans l'ensemble des collectivités. La réglementation sur le nettoyage des locaux types écoles, CCAS, mairie, ... ne présente pas de contrainte particulière. En revanche, le nettoyage au naturel de locaux type restaurant scolaire et crèche doit être plus délicat.

Difficultés rencontrées :

Ce projet est innovant car l'adoption du ménage naturel ne s'est pas limitée à l'achat de produits éco-labellisés. Les agents de ménage ont été mis à l'honneur et reçu des formations utiles dans leur profession et leur quotidien. La commune a dû sortir de la procédure classique d'achat et dû instaurer des habitudes différentes chez leurs agents (fabrication des produits).

Recommandations éventuelles :

Il est nécessaire pour que le projet aboutisse d'avoir un soutien certain de la part de la collectivité, sans quoi le projet pourrait vite s'arrêter dès le moindre frein. Par ailleurs, la collectivité qui accompagne la structure doit être elle-même aidée par un professionnel du ménage naturel si nécessaire.