Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Le don de repas non présentés de l'Hôpital de Saint-Jean-d'Angély

Syndicat mixte Cyclad

1 rue Julia et Maurice Marcou
17700 Surgères
Christine Medina
c.medina@cyclad.org

contexte

En 2018, CyclaB (le laboratoire d’innovation en économie circulaire de Cyclad) a mis en relation le Secours Catholique et l’UCPA (Unité centrale de production alimentaire) du centre hospitalier de Saint Jean d’Angély. Les trois acteurs du territoire ont mis en commun leurs valeurs autour de la lutte contre le gaspillage alimentaire et de la solidarité pour porter un projet de don de repas non consommés.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Eviter le gaspillage alimentaire

- Proposer des repas sains et complets aux bénéficiaires du Secours Catholique

Résultats quantitatifs :

Bilan des six premiers mois :

- 14 à 20 personnes bénéficient chaque jour des repas non consommés de l’Hôpital.

- La quantité de biodéchets produits par la cuisine centrale de l’Hôpital a baissé de 70%

- C'est 1,8 tonne d'alimentation non jetée en 6 mois

Résultats qualitatifs :

Cette collecte permet à la fois de bénéficier de repas plus équilibrés et de réduire considérablement les charges de l’association liées aux repas.

Depuis la mise en place de ce projet, le Secours Catholique ressent une motivation accrue de la part des bénévoles.

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Deux fois par jour (midi et soir) du lundi au vendredi, un bénévole du Secours Catholique se rend à la cuisine centrale de l’hôpital et récupère les plats non distribués, dont la date limite de consommation n’est pas encore expirée ou est du jour même. De retour au Secours Catholique les plats sont récuisinés et servis aux personnes bénéficiaires.

Planning :

Mai 2018: présentation du projet par CyclaB aux deux partenaires

Juillet 2018: réunion pour définir l'organisation 

Septembre 2018: rédaction et validation de la convention par les trois partenaires

Novembre 2018: début de la collecte

Mai 2019: réunion "bilan des 6 mois"

Moyens humains :

La collecte des repas nécessite l'implication au quotidien des bénévoles.

Moyens financiers :

Le Secours Catholique était dejà équipé d'un réfrigirateur, d'un véhicule et de glacières. 

Le don des repas permet de réduire significativement les coûts de l'association destinés aux repas. 

Moyens techniques :

Les repas sont servies dans les locaux du Secours Catholique.

L'association dispose d'une cuisine et d'une salle pour servir les repas. 

Partenaires moblisés :

CyclaB

CyclaB se positionne comme un facilitateur de projet et un trait d’union entre tous les acteurs du territoire prêts à s’engager dans une démarche d’économie circulaire. Aprés un diagnostic du territoire, CyclaB a proposé aux deux structures de développer ce projet de don. 

Le Secours Catholique

le secours Catholique des Vals de Saintonge propose un atelier cuisine une fois par semaine et des repas pour ses bénéficiaires cinq jours par semaine. A l’origine, les ingrédients étaient achetés dans une grande surface. 



L'Hôpital de Saint-Jean-d'Angély

La cuisine centrale du centre hospitalier prépare chaque jour 2 000 repas. Malgré une attention particulière portée à la lutte contre le gaspillage alimentaire, certains repas restent non consommés. Les repas doivent en effet être préparés à partir d’estimatifs car il est difficile de prévoir le nombre exact de patients en mesure de déjeuner et la spécificité de leur régime alimentaire.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

- C'est CyclaB qui a fait le lien entre le Secours Catholique et l'hôpital

- L'implication du personnel de la cuisine centrale et des bénévoles.