Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Eco-Tourisme : Réduction des déchets fermentescibles et amélioration du tri... même en vacances!

Communauté de Communes du Sisteronais

Illustration de l’opération :

Affiches pour camping / existe aussi en version flyer

(Crédits de l'image : CCSB)

contexte

La Communauté de Communes du Sisteronais-Buëch est un territoire touristique estival et voit donc chaque année une augmentation des déchets pendant l'été.

Dans le cadre de la labellisation ZDZG et afin de sensibiliser les professionnelss du tourisme et les vacanciers, le projet éco-tourimse a vu le jour.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Sensibiliser les professionnels et les touristes afin de réduire les déchets fermentescibles et d'améliorer le tri... même en vacances !

Objectifs quantitatifs :

Au départ de l'action, nous étions sur un petit territoire avec 3 campings (+ gites, maison d'hôtes et restaurants saisonniers). L'objectif était de toucher tous les acteurs locaux. Ensuite, avec la fuision des intercommunalités, notre terrtoire est devenu plus vaste. Nous ne pouvions pas toucher tous les acteurs.

Résultats quantitatifs :

Au final 5 campings ont été équipés de composteurs, mais aussi une zone de via ferrata, le restaurant d'une base de loisirs ou encore un VVF.

Résultats qualitatifs :

Un partenariat de qualité avec les OT et les professionnels qui souhaitent pour beaucoup développer le tri et le compostage in situ.

Des touristes qui jouent peu le jeu du tri des fermenstecibles, malgré la facilité d'accès aux composteurs. Dans certains campings les composteurs sont peu utilisés. Dans d'autres ils étaient mal utilisés : on trouvait des poubelles à l'intérieur. Sur un camping, deux points de compostage sur 3 ont été enlevés à cause des difficultés engendrées par la mauvaise utilisation par les vacanciers ; il reste donc un seul point + celui du restaurant du camping qui composte toujours.

Mise en oeuvre

Description de l'action :

L'idée était de rencontrer les professionnels du toursime et majoritairement les gérants des campings afin de les sensibiliser au tri des déchets et au compostage. Après une première visite pour présenter le projet, nous définissions des points adéquats pour installer des composteurs (à côté des sanitaires : là ou les vacanciers font leur vaisselle ou à côté du point de tri généralement situé à la sortie des campings). A chaque installation un grand panneau explicatif était aussi installé, afin de guider les utilisateurs. 

A l'accueil, les professionnels du tourisme sont munis de flyers "En vacances aussi je trie" et de sacs jaunes pour le tri des emballages, qu'ils distrubuent aux nouveaux arrivants. Ils profitent de ce moment également pour mettre en avant la présence de composteurs dans leur camping.

Les flyers, affichettes et sacs de tri (et par la suite réglettes de tri ont enrichi le "pack") sont distribués par les offices de tourisme lors de leur visite auprès des professionnels en début de saison. Des piqûres de relance sont faite régulièremet via des petits articles que nous faisons passer aux OT et qu'ils diffusent dans leurs newsletters. Nous avions besoin de relais d'informations de qualité et les OT jouent très bien le jeu.

Ainsi, la majorité des professionnels du terroitre sont informés et peuvent venir vers nous pour des actions plus personnalisées (stand, animation ou conseils pour le compostage).

Pour être au plus prêt des vacanciers également, nous tenons des stands d'infomation quelques fois dans la saison lors des pôts d'acceuil organisés par les OT.

Planning :

printemps année  1 : rencontre avec l'office du tourisme, les campings et quelques professionnels du tourisme. présentation du projet et "adhésion" des acteurs locaux.

Installation des composteurs, distribution des kits de tri (sacs, flyers, affichettes).

Volonté de faire des ateliers sur le compostage avec les vacanciers pendant l'été mais notre prestataire (maitre composteur) n'a pas pu être disponible.

Visite et debriefing à l'automne pour améliorer ce qui peut l'être l'année 2.

Printemps année 2 et années suivantes : Les flyers, affichettes et sacs de tri (et par la suite réglettes de tri ont enrichi le "pack") sont distribués par les offices de tourisme lors de leur visite auprès des professionnels en début de saison. Des piqûres de relance sont faite régulièremet via des petits articles que nous faisons passer aux OT et qu'ils diffusent dans leurs newsletters. Nous avions besoin de relais d'informations de qualité et les OT jouent très bien le jeu.

Ainsi, la majorité des professionnels du terroitre sont informés et peuvent venir vers nous pour des actions plus personnalisées (stand, animation ou conseils pour le compostage).

Pour être au plus prêt des vacanciers également, nous tenons des stands d'infomation quelques fois dans la saison lors des pôts d'acceuil organisés par les OT.

Ce projet est perenne du fait du partenariat né avec les OT sur territoire et du suivi annuel des composteurs sur site.

Moyens humains :
  • une chargée de mission
  • un prestataire (maitre composteur - association "Epluchures") pour interventions occasionnelles.
  • Relais auprès des OT, mairies, presse locale.
Moyens financiers :
  • Achat de composteurs et de bio seaux : 5500€
  • Kit de tri/ communication : Flyers + Panneaux "Aire de compostage" + sacs de tri + nourriture et boissons pour "Apéro compost": 1400€

 

 

 

Partenaires moblisés :
  • Les mairies
  • les OT
  • les professionnels du tourisme
  • le service tourisme de notre Com Com
  • presse locale

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Trouver les bons relais

Sensibiliser les acteurs en amont pour que tout soit bien prêt en début de saison

Difficultés rencontrées :

l'incivisme des vacanciers vis à vis des composteurs qu'ils ont parfois considéré comme des poubelles...

Recommandations éventuelles :

Savoir se rendre disponible pour soutenir et encourager les professionnels.