Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Disco soupe

Seroc

1 Rue Marcel Fauvel
Bp 18118
14401 Bayeux cedex 01

contexte

Le SEROC, syndicat de valorisation et de traitement des déchets ménagers, est un membre actif du REGAL (Réseau d'Elimination du Gaspillage Alimentaire) de Basse-Normandie, créé le 16 octobre 2014, journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le REGAL fédère et anime les acteurs qui agissent en faveur de cette thématique (associations, collectivités, institutions...).

A l'occasion du 16 octobre 2015, et pour fêter sa première année d'existence, certains acteurs ont proposé d'organiser un évènement commun. Au total, quatre disco-soupe ont été proposées le même jour dans la Région, dont une portée par le SEROC. Afin de sensibiliser un maximum de personnes, la disco-soupe de notre collectivité a été menée sur la base d'une soirée-concert, à Vire, avec Olifan, groupe de musique local dédié à la chanson familiale.

 

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

La disco-soupe a plusieurs objectifs. Tout d'abord, sensibiliser et informer le grand public sur la lutte contre le gaspillage alimentaire, ensuite, mener un partenariat avec les distributeurs ou les producteurs locaux et enfin, associer nos partenaires à un projet innovant et festif. Par ailleurs, il s'est agit de faire connaitre l'engagement du SEROC auprès du REGAL de Basse-Normandie.

 

Résultats quantitatifs :

Au total, ce sont 350 personnes venues partager la soirée-concert organisée par le SEROC. Pour ce faire 4 collectes d'invendus ont été réalisées: deux auprès de grandes surfaces, une dans une biocoop et une autre auprès d'un producteur/vendeur local, et cela autour du lieu de l'évènement. Les invendus collectés ont représentés près de 400kg, principalement des légumes mais également des fruits et du pain. Cela a permis de réaliser des soupes (sur les conseils d'un chef cuisinier) accompagnées de morceaux de pain grillé et de salades de fruits. Les restes d'invendus collectés qui n'ont pas pu être utilisés ont été offerts aux participants sous la forme d'un stand où chacun a pu remplir son panier gratuitement.
 

Résultats qualitatifs :

La disco-soupe a connu un franc succés relayé par la presse et la radio locale. La sensibilisation du public a été réussie grâce au discours introductif des élus avant le concert, grâce aux stands d'information sur le gaspillage alimentaire et aux animations proposées tout au long de la soirée (ex: photobooth). Le temps fort de la soirée c'est-à-dire le moment de partage a été l'ocassion de promouvoir la démarche et d'exposer la quantité d'invendus récupérés.

Mise en oeuvre

Planning :

La Responsable communication a été formée une journée par l'association L'Humanivelle quant à l'organisation d'une disco-soupe. Cette formation, proposée via le REGAL, a permis de définir un planning d'intervention adapté à notre évènement.  

La préparation de la disco-soupe s'est déroulée en 2 temps. D'une part, la veille, 3 équipes de 2 agents ont été collecter les invendus auprès des distributeurs volontaires. Ainsi, une pesée et un pré-tri des invendus ont été réalisés.

Le jour J, dès le début d'après-midi les agents du SEROC mais aussi les partenaires, les élus ou encore des habitants intéressés sont venus pour laver, éplucher et couper les fruits et légumes en extérieur, sous un barnum. Cette étape a duré de 14h à 17h dans une ambiance festive. 15 personnes étaient présentes au total. Les différents postes de travail ont été préalablement préparés et l'hygiène, axe important de la démarche, respectée.

Dès 17h, les soupes ont été mises à cuire, également à l'extérieur dans le respect des règles de sécurité, jusqu'à 20h, horaire de clotûre du concert.

Par conséquent, la majorité du public n'a pas été associée à la préparation de la soupe puisqu'elle a assisté au concert d'Olifan gratuitement. Or à la sortie du concert, les stands de distribution des soupes, de croûtons et de salades de fruits ainsi que les stands de sensibilisation et de dons des invendus attendaient le public pour poursuivre la soirée.

Ce temps de partage a duré près de deux heures durant lesquelles les 350 participants ont pu partager et échanger sur la lutte contre le gaspillage alimentaire, autour d'un repas chaud.

Moyens humains :

La charge de travail pour l'organisation globale de la disco-soupe est estimée à 1ETP durant 1 mois. Six agents du SEROC étaient présents sur les deux jours de préparation de la disco-soupe. Cela étant, il faut également prévoir d'autres participants tels que des partenaires. Nous avions sollicités l'ensemble des acteurs avec lesquels nous travaillons sur Vire pour nous accompagner dans cette démarche mais aussi nous avions sollicités les habitants intéressés par voie de presse et de radio locale.
 

Moyens financiers :

Deux principaux postes de dépenses sont à noter: le coût du concert et le coût de la campagne de communication. Au total, la disco-soupe représente un budget de fonctionnement de 3400€. Le partenariat avec la Ville, la Communauté de communes ou encore d'autres acteurs (ex: cantine scolaire) a permis d'emprunter du matériel gratuitement.

Moyens techniques :

La disco-soupe nécessite une organisation et une logistique rigoureuse. Pour la collecte des invendus, prévoir des utilitaires; pour la réalisation des soupes, prévoir du matériel adéquate à emprunter aux cantines scolaires (Cf. 4 grands chaudrons, couverts, économes...) et respecter les règles d'hygiène dans le circuit de préparation; pour la cuisson, prévoir de gros brûleurs à gaz, plus efficaces car l'eau est longue à porter à ébullition dans de telles quantités. Enfin, nous avons utilisé des gobelets réutilisables de 33cl pour servir la soupe ainsi que les salades de fruit, nous avions emprunter 1000 gobelets à une association locale de prêt et de lavage de gobelets.

 

Partenaires moblisés :

Au delà de l'implication des agents du SEROC, les partenariats sont indispensables pour promouvoir l'évènement ou participer à son organisation: les institutions, les collectivités, les établissements scolaires... ou tout autre acteurs potentiellement relais.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

La disco-soupe est reproductible sous réserve d'adapter la préparation à chaque évènement. En effet, les 4 disco-soupes de Basse-Normandie ce 16 octobre 2015 ont été organisées différemment selon les objectifs et le contexte de chacune.

Difficultés rencontrées :