Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Composter en camping ? C'est possible !

Smectom du Plantaurel

Las Plantos
09120 Varilhes

contexte

Le tourisme a un impact non négligeable sur la production de déchets du territoire. Certaines communes des zones les plus touristiques vont même jusqu’à doubler leur production de déchets en été !

Le tourisme en Ariège est un secteur dynamique. Avec ses 9,5 millions de nuitées annuelles on estime que les vacanciers génèrent chaque année plus de 6.000 tonnes de déchets sur le département. Plus spécifiquement, si l’on se base sur la fréquentation de 2013 avec un total de 456 126 nuitées, on estime que les clients de l’hôtellerie de plein air produisent en moyenne 340 tonnes de déchets par an parmi lesquelles on évalue à 70 tonnes les déchets fermentescibles. C'est pourquoi le Smectom du Plantaurel répond "Yes, we camp !" à la question de composter en camping.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Développer la mise en place de composteurs collectifs au sein des hébergements touristiques permettant la préparation autonome des repas (campings, gîtes, résidences de vacances,…). Objectif de fin de programme (2017) : 25 campings équipés
  • Adapter les dispositifs de compostage et le mode de suivi de l’installation à cette situation particulière

 

Résultats quantitatifs :

Pour la première saison (été 2014) :

  • 7 campings pilotes équipés
  • Près de 400 familles ayant utilisé le composteur durant l'été
  • Estimation de 2 tonnes de biodéchets détournés

 

A la saison 2015, 15 campings sont équipés en tout

Résultats qualitatifs :

Grande motivation des gérants de camping et enthousiasme des vacanciers utilisant les composteurs. Bien que cela ne soit pas adapté à tous les types de campings, dans un certain nombre de cas, le compostage en camping peut constituer un avantage commercial pour le camping.

Elaboration et test d’un kit dédié au compostage en camping avec supports de communication multilingues (français, anglais, néerlandais)

Mise en oeuvre

Planning :

Avril 2014 : Etat des lieux des campings en vue de la mise en place de composteurs et pratiques de gestion de leurs végétaux et biodéchets. Rencontre et Choix de campings pilotes

Mai-juin 2014 : Création d’un kit de matériel adapté au compostage collectif en camping (signalétique multilingue, bioseaux, bacs, retournement,…) et élaboration d’un protocole de suivi (fréquence, niveaux d’alerte, désignation d’un/de guide(s) composteur,…)

Début juillet 2014 : Mise en place de composteurs collectifs sur 7 campings pilotes (sensibilisation et échanges avec les gérants, désignation de référent(s), installation matérielle, suivi,…). Inauguration avec présentation du composteur et apéritif pour chaque installation

Eté 2014 : suivi régulier des 7 campings et assistance aux référents

Début septembre 2014 : conférence de presse sur le bilan de l’opération

Septembre-Octobre 2014 : Bilan des retours d’expérience de ces 7 campings, stabilisation de la méthode de mise en place/suivi des composteurs et de la communication.

 

Eté 2015 : Il est envisagé d’élargir la participation au compostage aux emplacements nus (actuellement les composteurs sont dédiés aux locations en dur dans 6 des 7 campings)

Moyens humains :
  • 1 Stagiaire Master II « développement touristique » à plein temps durant 6 mois
  • Encadrement stagiaire : environ 30 jours
  • Chargée de communication (suivi de la commande graphique et conférence de presse) : environ 5 jours
  • Animateur compostage pour expertise technique : environ 3 jours

 

Moyens financiers :

Commande graphique : 2640 €

Coût d’un kit : 600 €

Moyens techniques :

Composition d’un kit :

  • 1 composteur
  • 1bac à structurant
  • 1 Brass’Compost
  • 1 panneau explicatif
  • Signalétique des bacs
  • Des bioseaux avec autocollant mémo compostage et guide de compostage de 4 pages (trilingue)
  • Une fleur en pot et un panneau « Vous composter en camping ? Merci ! Grâce à vous l’an prochain je serai plus belle que jamais ! »
  • Un guide plus complet dédié aux gérants des campings

 

Partenaires moblisés :

Association de l’Hôtellerie de plein air

Campings pilotes

Agence de Développement Touristique

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette opération est reproductible sur des territoires où les déchets du tourisme représentent un enjeu non négligeable. Elle est plus facilement reproductible dans des campings comptant une proportion importante d’habitués. En revanche, pas de distinction de performance entre petits et grands campings, la réussite du projet est surtout liée à l'implication du/des référent(s) compostage.

 

Difficultés rencontrées :

Pas d'originalité particulière.

Recommandations éventuelles :

Les problématiques pour la poursuite de l’action la saison prochaine : le prix du kit qui est trop élevé : voir s’il est possible de le faire baisser ou de faire participer les campings à l’achat ; les inaugurations ont de nombreux avantages (rassembler autour du composteur les employés, le gérant et les habitués et propriétaires du camping, officialiser le rôle des référents), mais elles sont chronophages, ce mode d’intervention est donc à réétudier

Des animations à destination des enfants (chasse au trésor du compost,…) constitueraient un mode d’intervention bienvenu pour les campings et les parents et permettrait d’entretenir une dynamique autour du composteur.