Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Organisation de Causeries-Compost

Communauté de Communes de la Haute-bigorre

Hôtel de Ville
Bp 156
65201 Bagnères-de-Bigorre

contexte

La Communauté de Communes de la Haute-Bigorre est impliquée depuis 2014 dans un programme local de prévention des déchets. Le service environnement de la C.C.H.B. propose des composteurs aux particuliers. Le compostage est une pratique facile à mettre en place, qui demande peu d'investissement et présente des résultats visibles rapidement au niveau de la réduction des déchets. Afin de répondre aux éventuels interrogations et problèmes rencontrés par les administrés du territoire sur leur composteur, le service environnement propose depuis cette année des Causeries-Compost.

Ces rencontres conviviales entre voisins sont basées sur le partage d'expériences et l'échange.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Initier des rencontres conviviales entre voisins pour échanger sur la pratique du compostage, et recruter éventuellement de nouveaux foyers composteurs. Permettre à terme de créer un réseau de référents habitants composteurs qui seraient le relais auprès de leurs voisins. Rencontre réellement basée sur l'échange et la participation de tous.

 

Objectif : au minimum 4 causeries / an soit ± 50 personnes

Résultats quantitatifs :
  • Une Causerie-Compost organisée chez un particulier (15 personnes présentes ainsi que le Maire de la commune),
  • Une Causerie-compost organisée lors des l'opération Jardins Secrets du CPIE Bigorre-Pyrénées ± 50 personnes sensibilisées (causerie réalisée toute une après-midi auprès de personnes de passage)
Résultats qualitatifs :

Un questionnaire de satisfaction a été proposé à la fin de la Causerie, et les retours ont été positifs.

Les administrés ont particulièrement apprécié la convivialité de la rencontre, les conseils, la pertinence des réponses à leurs interrogations.

Afin de faciliter le dialogue, des "cartes problèmes/questions" étaient proposées aux participants, qui devaient en choisir une ou deux qui correspondaient à leur situation. Ce moyen d'expression a été assez apprécié et fonctionne bien, cela permet de communiquer plus facilement, et d'aider les gens à exprimer leurs difficultés.

Mise en oeuvre

Planning :
  • Mars-Avril: envoi de mails, communiqué de presse, démarchage de voisins motivés à accueillir une Causerie lors de la semaine du compostage
  • Avril-Mai: préparation des supports de l'animation (cartes problèmes/questions, imagier avec les bestioles du compost, les outils, techniques de jardinage...), récupération de tamis, bâche et griffe
  • Avril-Mai: une fois la date calée avec la première personne accueillante, envoi des invitations par mail, porte à porte, dépose dans les boîtes aux lettres, communiqué de presse
  • Fin Mai: première Causerie-Compost
  • Septembre-Octobre: reprise des démarches, l'été n'étant pas une période propice, les habitants étant peu disponibles. Envoi de mails aux Mairies
  • Octobre-Novembre: organisation de Causeries-Compost "communales"
Moyens humains :
  • Animatrice du PLP
  • Volontaire en mission de service civique
Moyens financiers :

Environ 100 €, achat:

  • d'une table en plastique transportable et chaises (50€),
  • d'une bâche (10€),
  • d'une griffe (15€),
  • de goûter le jour de la Causerie (20€ à chaque Causerie).
Moyens techniques :
  • table et chaises,
  • outils de jardinage,
  • goûter,
  • supports d'animation créés par le service environnement,
  • questionnaires de satisfaction,
  • mails/flyers/communiqués de presse/page Facebook pour la communication.
Partenaires moblisés :

Les Mairies des communes du territoire pour l'organisation de Causeries "communales", c'est à dire sur un lieu public des communes.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Facilement reproductible. Il suffit de réussir à mobiliser des habitants. Cette animation ne nécessite que peu de matériel et de moyens humains.

Difficultés rencontrées :

Format de cette animation: les conseils sont donnés sous forme d'échange entre tous les participants. Les animatrices ne sont là que pour donner la parole et compléter les réponses des participants.

Recommandations éventuelles :

Il semblerait que l'été ne soit pas une saison appropriée pour organiser des Causeries, ni le mois de septembre à cause de la rentrée scolaire. La difficulté réside donc dans le choix d'une date et d'un horaire où les gens sont facilement disponibles.

Il apparaît aussi qu'il peut être compliqué de mobiliser des particuliers et de les faire se déplacer dans le jardin d'autres particuliers. C'est pourquoi nous tentons une autre formule: proposer cette animation sur un lieu public des communes, et demandons aux mairies de relayer l'information.