Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Relance de la collecte des biodéchets avec passage en C05 OMR + C1 bio

Smicval du Libournais Haute Gironde

8, Route de la Pinière
33910 Saint-Denis-de-Pile

contexte

Le projet de relance de la collecte des biodéchets avec la mise en place d'une réduction de fréquence sur les OMR fait partie d'un projet plus global, appelé Opération Evolution. 

Cette opération a pour objectif initial de rééquilibrer les temps de tournées et ainsi d'améliorer les conditions de travail des agents, dans un contexte où, au fil des années, les durées de tournées se sont déséquilibrées face à l’évolution des pratiques (conteneurisation en bacs,…) et à l’évolution du territoire (augmentation de la population et nouvelles habitations,…).

A cet objectif initial, des objectifs complémentaires se sont ajoutés dans une optique d'opportunité d'amélioration dans d'autres domaines, à savoir :

  • augmenter les performances de tri et réduire les déchets enfouis, avec notamment la relance du tri des biodéchets, réduction de fréquence OMR et modification dans le matériel de collecte,
  • améliorer la qualité de service à l'usager, avec notamment de nouveaux bacs sur les biodéchets, le développement d'un appli mobile avec rappel des jorus de collecte, un nouveau guide de tri distribué à tous,...

Ce projet Evolution a démarré en septembre 2015 par une étude de diagnostic et des préconisations d'évolution, puis est rentré dans la phase de dimensionnement des nouvelles tournées et de la nouvelle organisation, puis dans la phase de préparation opérationnelle. Les changements auprès des habitants ont eu lien à partir d'octobre 2017.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Sur la partie de relance de la collecte des biodéchets et de la réduction de fréquence (projet faisant partie de l'Opération Evolution plus globale), les objectifs sont clairement d'augmenter les tonnages de biodéchets collectés, d'augmenter le nombre de trieurs et de baisser les tonnages des OMR.

Objectifs quantitatifs :

Objectif de distribution des nouveaux bacs biodéchets  : 65 %

 

Résultats quantitatifs :

Résultats à 8 mois après le démarrage (novembre 2017 à fin juin 2018) :

Distribution de bacs biodéchets 2 roues (60L) à la place des anciens bacs 35 L  : 58 % des foyers de la zone biodéchets ont récupéré leurs nouveaux bacs biodéchets

Sur 14 communes = env. 41 000 habitants : plus de la moitié des habitants ont connu une réduction de fréquence OMR ; les autres étaient déjà en C05 OMR.

Sur l'ensemble des 14 communes, voici les résultats par flux (comparaison de la moyenne 2017 avant lancement avec les 6 premiers mois de l'année 2018) :

-10 % d'OMR (en équivalent kg / an / hab) = passage de 198 kg / an / hab à l'équivalent de 178 kg / an / hab

+ 56 % de biodéchets (en équivalent kg / an / hab) = passage de 20 kg / an / hab à l'équivalent 31 kg / an /hab

+ 4,5 % de recyclables (en équivalent kg / an / hab) = passage de 58 kg / an / an à 61 kg / an / hab

 

Résultats qualitatifs :

Augmentation du nombre de trieurs en biodéchets

Taux de présentation des bacs biodéchets : passage de 9% à 25%

 

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Le projet d'évolution de la collecte en porte-à-porte a touché l'ensemble du territoire, à des niveaux différents.

Sur la partie biodéchets, ce sont 14 communes (environ 41 000 habitants) qui ont été concernés. Plus de la moitié a connu une réduction de fréquence sur les OMR (passage de C1 en C05) ; les autres étaient déjà en C05.

Des bacs biodéchets avec 2 roues et une capacité de stockage de 60L ont été distribués lors de permanences. Ils ont remplacé les anciens bacs 35L.

Ces bacs permettent un meilleur stockage, une plus grande capacité et une meilleure manabilité pour l'usager et pour l'agent de collecte.

Planning :

Le projet Evolution a démarré en septembre 2015 par une étude de diagnostic et des préconisations d'évolution, puis est rentré dans la phase de dimensionnement des nouvelles tournées et de la nouvelle organisation, puis dans la phase de préparation opérationnelle. Les changements auprès des habitants ont eu lien à partir d'octobre 2017.

Moyens humains :

En interne, un groupe projet multidisciplinaire a été mis en place et a suivi le projet tout au long de son avancement ainsi que sur les premiers mois de démarrage, qui ont nécessité de l'adapation et de la réactivité.

Moyens financiers :

Achat de 10 000 bacs biodéchets (+ bioseaux et sacs compostables)

Organisation des permanences de distribution

Achat de 4 nouvelles BOM biflux (en renouvellement du parc)

Moyens de communication adaptés

Moyens techniques :

La collecte des biodéchets a également changé de modèle avec un développement de la collecte en biflux : OMR+BIO sur 1 semaine et Recyclables + BIO sur l'autre semaine.

4 nouvelles BOM biflux ont été acquises permettant de collecter les bacs biodéchets 2 roues plus facilement.

Partenaires moblisés :

Les communes ont été fortement sollicitées sur toute la zone biodéchets. Dans un premier lieu à titre d'information, puis dans un second lieu à titre de soutien à la communication auprès des habitants.

Des réunions publiques ont été proposées dans toutes les communces concernées pour la réduction de fréquence.

Des animations auprès des écoles et une sensibilisation aux cantines scolaires ont également été proposées. 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Groupe projet interne inter-services

Rencontres régulières avec les élus des communes concernées

Réunions publiques avec les habitants

Organisation de permanences de distribution des nouveaux bacs et de sensibilisation plus large au tri des déchets

Mise en place d'une brigade "Service Après Vente " sur les premières semaines après le lancement afin d'accompagner les usagers dans le changement

Maintien de zones en C1 (grandes résidences, certains professionnels,...)

Difficultés rencontrées :

Sous-estimation de certains besoins humains ou techniques

Manque de temps sur la communciation en interne (au delà du groupe projet)

Difficulté d'anticiper les demande de dotation sur des bacs OMR plus grand suite à la réduction de fréquence et rupture de stock

Retard de livraison sur les nouvelles BOM biflux donc phase de test non réalisée

Nouveau calendrier de collecte distribué en permanences or certains usagers ne sont pas venus donc ils ne l'ont pas eu (par la suite, distribution à tous en boîte aux lettres)