Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Répar'Acteurs BRETAGNE

Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat de Bretagne

Contour Antoine de Saint Exupery
35172 BRUZ
Céline Albagli
albagli@crm-bretagne.fr

contexte

Nous jetons tous entre 16 et 20 kilos d’objets et équipements par an. Pourtant, il existe beaucoup de métiers qui savent les remettre en état de marche.

Faire réparer nos objets c’est à la fois moins jeter, donc faire un geste pour l’environnement et faire travailler des acteurs de l’économie locale.

 

Les professionnels de la réparation existent . Ils sont cordonniers, horlogers, réparateurs d’électroménagers, de cycles, de matériels informatiques ou encore couturières… Leur métier c’est de faire revivre les objets cassés ou de les transformer pour les réemployer dans une nouvelle fonction ou pour un nouvel usage. En proposant leur savoir-faire, ils donnent l’occasion de faire appel à un service de proximité qui peut générer des emplois.

 

Pour soutenir ces artisans dans leur démarche de promotion, la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat de Bretagne a lancé en 2015 le label « Répar’Acteurs ». 

Ce vivier d'ambassadeurs de la réparation est ainsi mobilisables par les collectivités territoriales lorsqu'elles organisent des évènements locaux sur cette thématique dans le cadre des programmes de prévention ou des territoires " zéro déchet, zéro gaspillage" ou sur l'économie circulaire d'une manière générale.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Réduire la production de déchets

Réparer c’est :             - prolonger l’utilisation des objets,

                                     - économiser matières premières, eau et énergie

                                     - limiter le transport de produits neufs et le rejet de gaz à effet de serre

 

  • Valoriser le savoir-faire et l’expertise technique des artisans de la réparation
  • Mobiliser et fédérer les acteurs de la réparation
  • Favoriser l’économie de proximité, créatrice d’emploi et de lien social
  • Retrouver toutes les informations sur le Dépliant Repar'Acteurs

 

Un Répar'Acteur breton s'engage à :

  • favoriser la réparation plutôt que la vente et contribue ainsi à :
  • prolonger l’utilisation des objets,
  • économiser matières premières, eau et énergie,
  • limiter le transport de produits neufs et le rejet de gaz à effet de serre.

Cet engagement est formalisé dans le cadre d’une charte.

 

Répar’Acteurs vise l’ensemble des réparateurs tous secteurs confondus excepté les réparateurs automobiles et les chantiers navals (réparation/maintenance).

Réparateurs : d’instruments de musique, de matériels électroniques, de matériels optiques, d’équipements électriques, d’entretien de climatisation et chaufferie, de matériel informatique, de matériel électroménager, de cycles et motocycles, de meubles, d’articles en cuir, d’articles d’horlogerie et bijouterie, de retouches couture.

 

Résultats quantitatifs :

12 réunions de présentation organisées dans les territoires au second semestre 2015 (3 dans chaque département).

En avril 2016, 258 Répar'Acteurs en Bretagne sont dénombrés.

Ils sont tous recensés sur le site Internet de la CRMA Bretagne http://www.crma.bzh

 

Un annuaire des Répar'Acteurs est en cours de préparation.

 

Résultats qualitatifs :

Difficile à mesurer aujourd'hui car il est trop tôt mais il est prévu d'interroger les Répar'acteurs dans quelques mois pour savoir s'ils réparent plus depuis qu'ils sont entrés dans cette opération 

Mise en oeuvre

Planning :

2015 : 12 réunions de présentation délocalisées sur le territoire

2016 : création d'un annuaire régional / 2 réunions complémentaires / montage d'une formation spécifique stratégie commerciale / mobilisation de Répar'Acteurs sur des événements locaux sur les territoires

Moyens humains :

pas encore estimés  

 

 

Moyens financiers :

moyens humains de la  CRMA + création/impression des outils de communication (financés à 80% par l'Ademe et la Région)

Partenaires moblisés :

ADEME / Conseils départementaux / collectivités / organisations professionnelles (Cnams - cordonnerie)

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Reproductible à l'échelle des territoires

Difficultés rencontrées :

Action principalement axée sur de la communication et valorisation des métiers de la réparation

Recommandations éventuelles :

Travailler sur la reconnaissance de la marque par le grand public est indispensable. Or la CRMA n'est pas compétente dans ce domaine. Il est donc primordiale d'associer les collectivités sur ce type d'action, comme relais de proximité. Elles sont aussi souvent organisatrices d'évènements locaux sur lesquels les Répar'acteurs peuvent être mobilisés comme ambassadeurs de la réparation.