Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Un Challenge 0 déchet pour les foyers du Sicoval

Communaute d'Agglomeration du Sicoval

Illustration de l’opération :
1 astuce partagée pour un noël (presque) zéro déchet

Un Noël (presque) zéro déchet (mur des idées rencontre n°2)

(Crédits de l'image : Sicoval)

contexte

A l’image des défis familles à énergie positive, des foyers du Sicoval ont participé à un challenge sur 6 mois pour réduire leur production de déchets

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Réduire les quantités d’Ordures Ménagères Résiduelles

Adopter des pratiques de consommation responsable

Objectifs quantitatifs :
  • Au moins 15 foyers engagés
  • Avoir une réduction du nombre de levées du bac d’ordures ménagères pour la majorité des participants
Résultats quantitatifs :

14 foyers ont réduit leur taux de présentation (dont 4 l’ont divisé par 2). 6 sont restés constants, 4 ont eu 1 levée supplémentaire par rapport à l’année précédente

Résultats qualitatifs :

Une forte émulation due à une dynamique de coopération et non de compétition,

Des bonnes idées et pratiques partagées entre participants, sources d’inspiration pour le service animation du Sicoval

Seuls des foyers déjà performants sur la production de déchets ont participé au Challenge

Mise en oeuvre

Description de l'action :

A l’occasion de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets 2018, le Sicoval a commencé à communiquer autour d’un Challenge 0.déchet ouvert à l’ensemble des foyers du territoire en habitat individuel. En appui à la communication événementielle (lors de manifestations, dans les médias et réseaux sociaux) un courrier a été envoyé aux 700 foyers ayant le plus grand nombre de levées de leur bac d’ordures ménagères (le Sicoval étant en redevance incitative, il dispose d’outils de suivi précis).

Le Challenge était limité à 30 inscrits ; 30 foyers se sont effectivement inscrits même si en définitive, 6 foyers n’ont jamais participé (2 se sont désengagés en cours de challenge).

Le Challenge s’est organisé autour de 3 temps de rencontres, ponctués par la création d’un réseau entre les rencontres (un groupe facebook a été créé pour permettre aux participants ou au Sicoval de relayer des informations, astuces etc ; les foyers engagés ont été invités à réaliser une vidéo présentant leur démarche).

  • Une réunion de lancement a eu lieu le 18/12/18, avec pour objectif la présentation du challenge, l’engagement des foyers à réaliser au moins 3 écogestes à choisir dans une liste ou à proposer de leur propre chef ; des stands pédagogiques ou ludiques (réalisation de sapins à partir de vieux livres) sont venus compléter l’organisation.
  • Le 15/02/19 a eu lieu une rencontre dédiée aux échanges de bonnes pratiques. Des ateliers animés par des agents Sicoval et par les participants eux-mêmes ont permis de réaliser des produits d’entretien ou cosmétiques maison, des éponges Tawashi ou encore des carrés de tissu enduits de cire d’abeille, en remplacement des papiers alimentaires. Un grand mur des idées permettait à chacun de partager d’autres bonnes pratiques ou de poser des questions. Un mini débat a permis d’évoquer la gestion des fêtes de fin d’année dans une optique 0.déchet
  • Le 18/05/19, la matinée de clôture a été l’occasion de terminer le challenge de manière conviviale, avec la visite d’une ferme pédagogique, la remise des lots (tous les foyers étaient gagnants et ont reçu la même chose) sous forme de panier conso locale et (presque) 0.déchet, et un repas partagé tiré du sac.
Planning :

A partir de juillet 2018, préparation du Challenge

Oct-Nov 2018, communication et inscriptions

Dec. 2018, Lancement du Challenge

Dec.18-Jan.19, création d’un groupe facebook, lancement d’un défi « vidéo » pour les participants

Fev.19, rencontre intermédiaire

Mai.19, matinée de clôture

Juil. 19, bilan (interne)

2ème semestre 19, collecte des retours auprès des participants, communication des résultats

Moyens humains :

1 chargée de mission déchets et 1 chargée de communication à l’organisation : environ 12 jours chacune

Environ 6 intervenants en renfort sur l’organisation et la participation aux événements : environ 27,5 journées au total

Moyens financiers :

Buffets : 800€

Matériels et matières premières pour les ateliers : <200€

Location ferme pédagogique + animation : <300€

Lots pour les participants : <500€

Moyens techniques :

Essentiellement issu de récupération : bocaux en verre, « métiers à tisser » artisanaux, fer à repasser pour les divers ateliers

1 composteur de démonstration + des échantillons

Matériel de vidéoprojection

Service PAO et imprimerie

Partenaires moblisés :

Recours au guide produit par Zéro Waste France

Producteurs/revendeurs locaux pour les lots (prestations)

Ferme pédagogique (prestation)

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Sortir d’une logique de compétition : cela n’a pas empêché l’émulation et la motivation ; de plus cela entre en résonnance avec l’évolution de nos modes de consommation vers moins d’individualisme.

Ne pas se focaliser sur le déchet, élargir aux changements de pratiques qui ont un lien moins direct avec les quantités d’ordures ménagères résiduelles.

Difficultés rencontrées :

L’ambition du challenge était d’avoir des familles déjà engagées mais aussi des familles très éloignées du 0.déchet, afin d’avoir une dynamique d’entraînement (forme de parrainage). Sur ce volet-ci le challenge n’a pas atteint son but car seuls des foyers déjà performants ont participé (0 inscrit sur 700 foyers sollicités par courrier). L’approche de cette cible est à repenser.

Un petit moment de solitude lors des échanges sur les fêtes de Noël, lorsqu’un parent a rappelé qu’il fallait faire attention à ce qu’on dit en expliquant ses astuces de noël 0.déchet, par rapport au Père Noël (les enfants étaient présents au débat)

Recommandations éventuelles :

Ne pas sous-estimer l’investissement en temps et moyens humains que ce type de démarche représente.

Le guide de Zero Waste France est très bien fait pour aider à la préparation et au bilan de la démarche

La période et la durée choisies, avec le « défi » que représentent les fêtes de Noël, ont été jugées pertinentes. Eviter la période estivale.