Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Test de broyage des végétaux à domicile

SITOA

3 place de la Manufacture BP 69
74152 Rumilly
Sophie Renon
prevention@sitoa.fr

contexte

Dans un contexte où l’apport de végétaux en déchèterie ne cesse d’augmenter et où il y a un manque de place dans les déchèteries du territoire, il devient important de trouver une solution durable pour ces végétaux.  Broyés, ils peuvent être utilisés pour le compostage ou encore pour le paillage. Ils permettent une valorisation « in situ » sans transport.

 

Ainsi une opération test de broyage des déchets verts a été lancée à l’automne 2013 en partenariat avec l’ESAT de Rumilly (Etablissement et Service d’Aide par le Travail). Le but étant d’avoir un premier aperçu de l’opération à petite échelle avant d’éventuellement proposer le service à tous les habitants du territoire.

 

Au niveau de l’organisation, le SITOA  a loué un broyeur pendant un mois qu’il a mis à disposition de l’ESAT. L’équipe, composée d’un encadrant et de quatre agents se déplaçait ensuite directement chez l’habitant pour le chantier. La prestation était gratuite pour les habitants.

Les inscriptions se sont faites sur le site Internet du SITOA ou en Mairie.

Le planning (partagé sur Internet) a ensuite été géré par l’animateur du Programme Local de Prévention en collaboration directe avec l’encadrant de l’ESAT. 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif premier de cette action est de diminuer les tonnages des végétaux en déchèterie et de profiter de cette action pour communiquer sur la valorisation matière (compostage, paillage, ...) et les moyens de « jardiner autrement ».

En tant que « opération témoin », l’objectif était d’avoir un premier retour sur l’action à différents niveaux : coût de l’opération, diminution réelle des tonnages en déchèterie, forme de l’action (broyage en porte-à-porte par l’ESAT, service gratuit à destination des foyers, etc.), avis des habitants et des mairies, et gestion du planning.

Résultats quantitatifs :

- 10 jours de broyage effectués entre le 24 septembre et le 24 octobre 2013

- 36 chantiers effectués sur 8 communes test différentes

- Un total de 293 am de branchages broyés, soit environ 41 tonnes (densité SINDRA 140 kg/m3)

Résultats qualitatifs :

Un questionnaire a été donné à chaque foyer ayant bénéficié du service test de broyage des végétaux à domicile (64 % de réponses). Un questionnaire a également été donné aux « Mairies test » (63 % de réponses).

Il y a eu d'excellents retours sur cette action de la part des foyers mais aussi des mairies qui ont également exprimé leur souhait d’une pérennisation de l’action :

-          100 % des personnes ayant répondu se disent satisfaits du service et du broyat obtenu

-          100 % des mairies ayant répondu souhaitent que l’action continue

L’enquête avait aussi pour but de connaître les pratiques de gestion des végétaux avant la mise en place de cette action. Il ressort qu'avant cette action, les végétaux étaient soit apportés en déchèterie soit brûlés, même si 43.5 % des personnes ayant répondu au questionnaire disent réaliser du compost.

Concernant le broyeur, la vitesse de broyage va dépendre de la matière à broyer : de grandes branches sèches « passent » plus vite que de petits branchages mouillés qui ont tendance à faire bourrer la machine. Il serait donc intéressant de demander le type de végétaux à broyer lors de la prise de r.endez-vous.

De même, à la fin du test (10ème jour de broyage), la machine (rotor mixte marteaux – couteaux) avait besoin d’un affûtage. Il faudra donc faire attention au budget entretien pour ce type de broyeurs.

Mise en oeuvre

Planning :

2011 : début du programme local de prévention des déchets du SITOA et début des réflexions sur les actions « végétaux »

2013 :

-          rencontre avec l’ESAT de Rumilly et signature d’une convention de partenariat

-          location d’un broyeur pendant un mois à l’automne

-          Réalisation d’une plaquette de communication sur l’utilisation du broyat et le « jardinage autrement » distribuée à tous les foyers ayant bénéficié du service

-          Préparation du planning sur une « plateforme Internet » partagée avec l’ESAT

-          Début du test le 24 septembre 2013

Moyens humains :

- Une équipe de l'ESAT pour le service de broyage des déchets verts: un encadrant et 4 agents

- La chargée de mission prévention pour la gestion du planning, les prises de RDV et les renseignements aux particuliers

Moyens financiers :

- Prestation ESAT (10 jours de broyage): 3 500 €HT

- Location du broyeur pendant un mois: 1 500 €HT

 

Soit  5 000 €HT pour cette action témoin d'une durée de 1 mois (+ 129 € de carburant)

Moyens techniques :

Un broyeur loué:

- marque SAELEN, modèle TIGER ER 25 cv.

- Rotor mixte avec 10 marteaux et 2 couteaux

- permis B pour le transporter

Partenaires moblisés :

- l'ESAT de Rumilly

- les mairies qui se sont portées volontaires pour relayer l'action auprès de leurs administrés.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L'action peut être reconduite avec une structure du type ESAT ou Chantier d'Insertion, en leur mettant à disposition un broyeur ou en utilisant le leur, selon les cas.

La reproductibilité de l'action doit prendre en compte les caractéristiques de chaque territoire pour choisir la "formule" la plus adaptée: forte volonté politique, territoire rural/urbain, structures présentes sur le territoire (ESAT,Chantiers d'insertion, ...), nombre et état des déchèteries, etc.

Difficultés rencontrées :

Si le broyeur est acheté par le SITOA, il pourrait être utilisé pour lancer une opération de broyage des sapins de Noël.

Recommandations éventuelles :

L'opération test de l'automne 2013 a été un succès auprès des foyers et des mairies.

Ce format du service reste cependant très cher, pour une période test, pour la collectivité qui ne voit pas l'impact direct sur la diminution des branchages en déchèterie.

Il est donc important de bien choisir le mode d'organisation du service: service payant/gratuit, service payant pour les gros volumes et gratuit pour les petits, location du broyeur pour les services espaces verts des mairies, etc.