Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Sensibilisation à l'éco-jardinage et au broyage des végétaux

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Communauté d'Agglomération d'Angers Loire Métropole

contexte

Angers Loire Métropole est engagée dans une politique de réduction des déchets depuis 2005.

Depuis 2005, elle met à disposition des particuliers des composteurs individuels (12 500 distribués depuis le début de l'opération). Cependant, l'apport de végétaux reste important en déchèterie et la fréquentation ne cesse d'augmenter (22 544 tonnes en 2013, soit 8,55% de plus qu'en 2012 et près d'un million de passages en 2013). Angers Loire Métropole souhaite donc inciter les particuliers à broyer leurs déchets végétaux et utiliser le broyat obtenu.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Sensibiliser à l'éco-jardinage (toutes formes de gestion des végétaux) et inciter au broyage des végétaux

- Réduire l'apport de végétaux en déchèterie

- Rationaliser la fréquentation des déchèteries

Objectifs quantitatifs :

En 2012 : 20 animations éco-jardinage

En 2013 et années suivantes : 20 démonstration de broyage par an (10 au printemps / 10 à l’automne)

Résultats quantitatifs :

En 2012 :

- 40 animations réalisées en déchèterie et plus de 750 personnes sensibilisées

- état des lieux réalisé sur la pratique de gestion des déchets végétaux (53% des personnes pensent pouvoir améliorer leur technique d'éco- jardinage et 1/3 est intéressé par le broyage mais n'a pas de solution actuellement)

- attente forte sur un dispositif de broyage

En 2013/2014 :

- 34 animations réalisées en déchèterie

- plus de 500 personnes rencontrées (50% à la recherche d'actions concrètes, 30% en recherche d'informations, 20% indifférents)

- 84 foyers volontaires pour tester plusieurs solutions de broyage proposées par l'agglomération

Résultats qualitatifs :

- Sensibilisation à d'autres pratiques de gestion des déchets (mulching, paillage, gestion différenciée,...)

- Sensibilisation au broyage des végétaux et à l'utilisation du BRF (bois raméal fragmenté)

Mise en oeuvre

Description de l'action :

L’opération a été réalisée en deux temps

  • Des actions de sensibilisation à l’éco-jardinage, qui ont également servi de support à une enquête sur les pratiques et les attentes des usagers
  • Des actions de présentation de broyeurs et de démonstration de broyage, assortie de sensibilisation à l’utilisation du broyat dans le jardin.
  • Préparation

Consultation pour choisir un prestataire pour les animations sur l’éco-jardinage sur le site de 8 déchèteries (première année)

Consultation pour la réalisation de démonstrations de broyage dans 5 déchèteries du territoire (deuxième année)

  • Réalisation

2012 : 40 actions de sensibilisation à l’éco-jardinage, 750 personnes sensibilisées et servant de support à l’enquête Deuxième année : 34 animations réalisées en déchèterie, 500 personnes sensibilisées et servant de support à l’enquête

- printemps et automne 2013, printemps 2014 : réalisation des démonstrations de broyage

- 2ème semestre 2013/1er semestre 2014 : test de plusieurs dispositifs de broyage auprès d'une trentaine de foyers volontaires

Depuis l’action se poursuit, en 2016, 20 animations (10 au printemps, 10 à l’automne) sont réalisées par le prestataire associatif (pilotage par AML) sur le broyage des végétaux dans 5 déchèteries. Elle est complétée par une aide pour la location de broyeur (15 € par foyer 1 fois par an) dans le cadre d’un partenariat avec 4 loueurs.

En 2016, projet d’apporter une aide financière aux communes pour la location d’un broyeur en vue de l’organisation d’un évènement de sensibilisation, avec soutien et accompagnement de ALM.

Planning :

- septembre 2011 : consultation pour la réalisation de la sensibilisation à l'éco-jardinage dans les déchèteries

- printemps et automne 2012 : réalisation des animations dans les 8 déchèteries du territoire

- novembre 2012 : consultation pour la réalisation de démonstrations de broyage dans 5 déchèteries du territoire

- printemps et automne 2013, printemps 2014 : réalisation des démonstrations de broyage

- 2ème semestre 2013/1er semestre 2014 : test de plusieurs dispositifs de broyage auprès d'une trentaine de foyers volontaires

Moyens humains :

- chargée de mission prévention des déchets (2011/2012 : rédaction du cahier des charges sensibilisation à l'éco-jardinage, suivi du prestataire; 2012/2013 : validation du cahier des charges et supervision)

- 2 apprenties stagiaires : rédaction du cahier des charges des démonstrations broyage, suivi du prestataire)

- prestataires des animations (1 animateur et encadrant pour animations éco-jardinage; 1 animateur et 2 bénévoles pour démonstrations broyage)

- direction de la communication (soutien à l'élaboration des outils de communication)

Moyens financiers :

- 2012 : 6 900 euros pour les 40 animations à l'éco-jardinage

- 2013/2014 : 9 850 euros pour les 34 démonstrations de broyage et les flyers sur le broyage des végétaux

Moyens techniques :

En 2012 :

- outils de communication (flyer sur les ateliers éco-jardinage, guide "jardiner au naturel", questionnaire, site internet, ...)

- composteur individuel

- tablier de jardinier (pour bien identifier l'animateur et ne pas être confondu avec un agent de déchèterie)

En 2013/2014 :

- un broyeur électrique et un broyeur thermique

- une maquette de jardin et plusieurs types de broyat

- des outils de communication (flyer sur le broyage des végétaux, guide "jardiner au naturel", questionnaire, affiches, info presse locale et site internet,...)

Partenaires moblisés :

- Direction Environnement et Déchets, service Prévention Tri Valorisation (chargée de prévention, apprentie, agents de déchèterie et personnel encadrant)

- Direction de la communication

- Prestataires (Entreprise Label verte pour la sensibilisation à l'éco-jardinage, Association Horizon Bocage pour les démonstrations en déchèterie)

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

La prise en compte des attentes des usagers :

  • Grace aux enquêtes menées lors des animations en déchèteries, et donc ciblées sur le public visé
  • Par le test de plusieurs solutions de broyage auprès de foyers volontaires et l’aide à la location de broyeur
Recommandations éventuelles :

- Penser à bien sécuriser la zone d'animation en déchèterie au travers de l'élaboration et la mise en oeuvre d'un plan de prévention des risques.

- S'assurer que les agents de déchèterie ont bien mis de côté des végétaux en vue d'être broyés lors des démonstrations.

Cette opération est reproductible sur d'autres territoires, soit en interne avec du personnel formé à la thématique, soit en externe via un prestataire expérimenté dans le domaine.

- Animation difficile à tenir lors des jours d'affluence en déchèterie : usagers moins réceptifs.