Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Opération broyage des déchets végétaux

Illustration de l’opération :

contexte

Les déchets végétaux représentent une part très importante des apports en déchèterie (196 kg/hab/an en 2016 sur le territoire de Dinan Agglomération). Cette production pourrait être limitée par une meilleure connaissance des habitants sur la possibilité de réutiliser facilement ses déchets végétaux sur place : paillage, mulching, compostage… Dans le cadre du programme "zéro déchet zéro gaspillage" de Dinan Agglomération, différentes actions sont développées afin de sensibiliser les usagers à ces pratiques.

Une 1ère opération broyage des déchets végétaux avait été organisée en Novembre 2015, il a été décidé de reconduire cette opération en Février 2017. Le principe : les habitants apportent leurs déchets végétaux à broyer sur un point de rendez-vous dans 9 communes et dans 3 déchèteries et repartent avec le broyat et des conseils sur le jardinage au naturel.

Cette opération a été organisée en partenariat avec 3 structures de l’insertion professionnelle pour la réalisation du broyage.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Réduire les apports en déchèterie de déchets végétaux

- Sensibiliser sur les techniques de réutilisation des déchets végétaux à domicile et le jardinage au naturel : paillage, compostage, tonte mulching…

- Mener une action en partenariat avec des structures de l’économie sociale et solidaire. 

Résultats quantitatifs :

En Novembre 2015 : 26 sessions de broyage de 3h, 92 participants pour environ 50 m3 de déchets végétaux broyés et récupérés par les usagers.

 

En Février 2017 : 12 sessions de broyage d’une journée, 76 participants pour environ 35.5 m3 de déchets végétaux broyés et récupérés par les usagers. Sensibilisation de 48 personnes qui se sont arrêtées sur le stand sans amener des déchets à broyer.

Résultats qualitatifs :

- Des participants très satisfaits de ce service, mais très peu nombreux sur certaines communes.

- Cette opération a permis de communiquer sur les techniques de paillage mais également sur d’autres pratiques telles que le compostage, la tonte mulching et le jardinage au naturel sans produits phytosanitaires.

- Beaucoup de personnes ne possédaient pas de remorques, elles ne pouvaient amener que des petites quantités, parfois avec plusieurs allers-retours. 

Mise en oeuvre

Planning :

- Octobre 2016 : prévision des dates, lieux et de l’organisation de l’opération broyage

- Décembre : contact des différents prestataires

- Janvier 2017 : Fusion de Dinan Communauté avec 5 autres communautés de communes, modification des lieux pour couvrir tout le nouveau territoire. Contact de nouveaux prestataires.

- Fin Janvier 2017 : lancement de la communication : affiches, site internet, Mailing aux partenaires, Facebook, presse, agendas locaux.

- Février 2017 : sur 2 semaines, une journée broyage dans 10 communes et une demi-journée pour 2 communes

Moyens humains :

- La chargée de communication environnement pour l’organisation de l’opération broyage, la communication

- En moyenne, 4 personnes par jour pour le prestataire de broyage (un encadrant et 3 personnes)

- Une personne par jour pour la sensibilisation (l’ambassadrice du tri ou la chargée de mission "zéro déchet zéro gaspillage")

- Au total le temps de présence sur site a représenté 11 journées de travail pour 4 personnes par jour (soit 308h)

Moyens financiers :

- Location d’un broyeur pour 10 journées : 1495,97 €

- Prestation de service pour le broyage répartie entre 3 entreprises : 5068 € 

- Soit au total 6564 € TTC

- Réutilisation des affiches de 2015 avec ajout d’une feuille pour annoncer les différentes dates.

Moyens techniques :

- Un broyeur : en location pour 9 dates + matériel de Dinan Agglomération pour 3 dates

- Le matériel du prestataire de service : équipements de protection individuelle, balais, pelles, souffleur, quelques sacs pour permettre aux participants qui n’ont rien prévu de récupérer le broyat.

- Des barrières pour sécuriser le broyeur (fournies par les communes)

- Un stand fourni par Dinan Agglomération

- Une table fournie par Dinan Agglomération

- 2 Kakémonos fournis par Dinan Agglomération : un sur le paillage et un sur le compostage

- Un totem « Jardiner au naturel, ça coule de source » avec les jardi’fiches fournies par Cœur Emeraude

- De la documentation

- Des échantillons de différents types de paillage

Partenaires moblisés :

- Acteurs de l’économie sociale et solidaire : Steredenn (association d’insertion professionnelle), ESATCO (établissement et service d’aide par le travail), Penthièvre action (association d’insertion professionnelle)

- Cœur Emeraude : Association dont l’une des missions est la sensibilisation sur le jardinage au naturel : prêt de matériel de sensibilisation (affichage et jardifiches)

- Les communes : communication, aménagement du lieu de broyage

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

- C’est une opération facilement reproductible avec des partenaires locaux ou en régie.

Difficultés rencontrées :

- Création d’un partenariat avec plusieurs structures de l’économie sociale et solidaire du territoire.

Recommandations éventuelles :

- Communiquer bien en amont de l’opération, profiter de la publication des bulletins municipaux. Cette année, nous avons communiqué trop tardivement (2 semaines avant l’événement).

- Les opérations qui se sont déroulées en déchèterie ont attiré davantage de personnes que les opérations dans les communes (passage de personnes qui n’étaient pas forcément au courant de l’opération).

- Trouver des dates permettant à un maximum de personnes de venir : durant les vacances scolaires, pendant les week-ends…

- Ne pas négliger la partie sensibilisation, les participants n’ont pas forcément de connaissances sur l’utilisation du broyat, en particulier en déchèterie où les personnes ne venaient pas spécifiquement pour le broyage.

- Limiter le diamètre accepté pour le broyage (sur nos opérations, limité à 12 cm de diamètre)