Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Multi-accueil en couches lavables

Organom

Norelan, 231 Avenue de Parme Cs 60127
01000 Bourg-en-Bresse

contexte

La crèche de Montluel accueillait, en 2012, 30 enfants en journée ou demi-journée. Une halte-garderie accueillant 16 enfants était aussi présente sur la commune. Depuis juillet 2014, les deux structures ont intégré le nouveau pôle petite enfance de la ville de Montluel avec une capacité d'accueil qui passe à 60 places en journée complète.

Elle est regroupée avec le relais assistante maternelle et l'accueil du centre de loisir maternelle.

 

La ville de Montluel est labellisée Agenda 21 depuis 2007.

La CC Canton de Montluel est engagée dans le programme local de prévention porté par Organom depuis 2010.

La fédération Léo Lagrange, dont dépand la crèche, a intégré, depuis les années 2000, une démarche globale de développement durable.

 

 

 

 

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Réduire les déchets de couches jetables.
  • Limiter l’impact sur l’environnement.
  • Créer de l'emploi en local (fabrication, lavage)
  • Contribuer à la réduction des gaz à effet de serre (production locale des couches lavables dans l’Ain).
  • Prévenir le risque sanitaire pour les enfants et améliorer le confort : pas de produits chimiques ou de pétrole dans les couches.
  • Répondre aux directives de la CNAF (fourniture des changes)
Résultats quantitatifs :

Tonnage OMr divisé par deux !

Nota : il reste encore la couche du matin pour la grande majorité des enfants qui arrive en couches jetables.

 

Avant juillet 2014 : 30 enfants en crèche : 60 couches jetables économisées par jour soit un tonnage évité de 240 kg par mois (200g/couche).

Actuellement : 60 enfants en crèche : 120 couches jetables économisées par jour soit un tonnage évité de 480 kg par mois (plus de 5 tonnes par an !)

 

Résultats qualitatifs :

Bonne acceptation des parents : 5% environ refusent de passer au lavable par crainte pour l'hygiène (approche plutôt culturelle).

Bonne acceptation des auxiliaires : un temps de change légèrement plus long, le change en mouvement reste possible.

 

Pour les couches utilisées au début : bon maintien des scratchs sauf pendant le lavage, quelques problèmes de fuite à cause d'un tissu défectueux.

 

Le fournisseur actuel étant basé en Moselle, la structure recherche un autre fournisseur plus proche.

Mise en oeuvre

Planning :

Nous avons initié notre démarche dans ce projet en 2009 lorsque nous avons accepté les couches lavables pour les familles qui le demandaient.

Nous avons ensuite acheté un lot de couches lavables afin de les utiliser sur la crèche, les entretenir  et avons proposé leur utilisation à des familles qui utilisaient des couches jetables à la maison.

C'est lors d'un premier contact avec Organom pour utiliser des gobelets réutilisables, que le syndicat nous a proposer un accompagnement pour la mise en place des couches lavables.

L’équipe a adopté le projet à l’unanimité lors d’une réunion d’équipe en novembre 2011 et le projet a été validé avec le comité d’usagers de la crèche en décembre.

Début 2012, nous avons remis aux parents un courrier afin d’expliquer la mise en place de notre projet, puis nous avons rempli un dossier de demande de subvention avec l'aide d'organom.

Dés le démarrage, nous avons établi un protocole de lavage et de séchage de nos couches et remplacer la lessive classique par un label Ecocert à base d’huiles essentielles et sans glycérine afin qu’elles puissent durer dans le temps.

Nous avons commencé avec le groupe des bébés (6 enfants) puis ensuite le généraliser au groupe des moyens et des grands.

Courant 2013, nous avons intégré les couches lavables pour la conception des nouveaux locaux de la structure qui accueille désormais 60 enfants.

Moyens humains :

Au démarrage, nous avons revu l'organisation afin de pouvoir laver, plier et ranger les changes car nous n'avions pas d'agent d'entretien présent sur toute la journée. Ce sont d'abord les auxiliaires des plus petits qui ont repris ce travail pendant les temps de sommeil des bébés.

Le lavage et le pliage est actuellement répartis sur 3 agents d'entretien polyvalents (dont 2 en 3/4 temps).

Le temps supplémentaire par rapport au jetable est évalué à 1/2 ETP pour 60 enfants.

 

Moyens financiers :

L'investissement initial pour le matériel se monte à 13 960 € :

- 7 051 € pour les couches (inserts et doublures)

- 6 586 € pour les machines (lavage + sèchage)

- 323 € pour les chariots et sacs à linge.

Soit un coût pour la structure de 7 244 € (aide ADEME déduite).

 

Pour la préparation en 2012, le coût sur le temps passé avoisine les 1 300 €.

 

Moyens techniques :

Achat initial de 84 couches lavables V-jet de Demain propre en 2012 et 2013

Renouvellement 1/3 stock par an : 30 couches en 2013.

Nouveau fournisseur en 2014  (dépôt de bilan du premier) : 60 couches

 

Lave-linge et sèche linge MIELE professionnels

Lavage à 60° pendant 1 heure et essorage doux à 800 tours/minute.

Sèchage à programme délicat.

Décrassage (3 cycles de lavage sans lessive) tous les 6 mois.

 

Un test bactériologique a été réalisé dés les premières semaines au laboratoire du Conseil général de l'Ain.

Il a permis d'ajuster les paramètres de lavage des couches. (cycle plus court mais plus chaud)

Ce test est renouvelé tous les ans sur une couche prélevée au hasard.

Partenaires moblisés :

Organom pour l'accompagnement et l'ADEME pour le financement.

Fédération Léo Lagrange

Depuis 2014 : contacts réguliers avec l'association La Mandragore (73) experte en couches lavables.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L'opération est reproductible facilement si la structure dispose de place suffisante pour le lavage et le sèchage.

Une expérimentation peut s'avérer nécessaire, au préalable, afin de lever les doutes et de trouver le modèle qui convient.

Point essentiel : l'ensemble de l'équipe doit être motivée par le projet.

Difficultés rencontrées :

Le modèle de couches utilisé au début ne se faisant plus, la structure a du retrouver un autre modèle qui pourrait convenir.

Elle s'est tournée vers une autre structure du groupe Léo Lagrange qui s'approvisionnait chez un fabricant en Moselle : "Mon bébé doux".

Ils proposent un modèle intéressant en polaire avec doublure et insert intégré (change complet à chaque fois).

 

Recommandations éventuelles :

Impliquer l'ensemble du personnel (auxiliaires et agents d'entretien).

Penser à l'intérêt sanitaire pour l'enfant.

Bien sélectionner son modèle de couche lavable.