Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Le compostage des déchets organiques issus de la restauration scolaire au collège Jean Racine

Communauté de Communes de la Région de Château-Thierry

9 Rue Vallée
Bp 272
02400 Château-Thierry
Jeremy Slota
jeremy.slota@ccrct.fr

contexte

Dans le cadre de la mise en place de la tarification incitative, la Communauté de Communes de la Région de Château-Thierry a créé des groupes de travail composés des différentes catégories d’acteurs de son territoire afin de les accompagner dans la gestion de leurs déchets et la maitrise de leur budget. Les groupes de travail constitués en 2013 étaient au nombre de 4 :

 

- bailleurs,
- établissements de santé,
- établissements scolaires,
- commerçants.

 

Le Conseil Départemental de l’Aisne et le Conseil Régional de Picardie ont été invité à se joindre au groupe de travail des établissements scolaires du secondaire de manière à ce que les collèges et les lycées se sentent soutenus dans cette démarche. Au sein de ce groupe, dans l’objectif de limiter l’impact financier de ce nouveau mode de facturation, le collège Jean Racine s’est porté candidat pour expérimenter le compostage des déchets fermentescibles issus de la restauration scolaire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Cette expérimentation au collège Jean Racine de Château-Thierry a eu pour objectifs de :

- réduire la quantité de déchets fermentescibles issus de la restauration collective présentés à la collecte ;
- suivre l’évolution du gaspillage alimentaire et mettre en place les mesures correctives adéquates ;
- sensibiliser les convives à limiter le gaspillage alimentaire dans un cadre scolaire mais aussi à leur domicile ainsi que les familiariser à la valorisation des déchets fermentescibles par compostage.

Résultats quantitatifs :

Le compostage des déchets fermentescibles ainsi que les actions en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire ont permis au collège de réduire sa production d’ordures ménagères de 30 % entre 2015 et 2016.

Résultats qualitatifs :

Au-delà de la quantité de déchets détournés à la collecte, cette opération aura permis de :

- responsabiliser les élèves vis-à-vis de la non-consommation des repas ;
- sensibiliser les élèves au tri et au compostage des déchets ;
- renouer un contact entre les élèves demi-pensionnaires et le personnel de cuisine grâce aux travaux de réaménagement de la zone de dérochage.

Mise en oeuvre

Planning :

- juin 2013 : réunions des membres du groupe de travail des établissements scolaires du secondaire ;
- 28 mai 2014 : 1ère rencontre au collège en présence de la chef d’établissement et de la gestionnaire. Présentation du projet, proposition d’un calendrier de travail et de l’accompagnement conjoint du Conseil Départemantal de l’Aisne et de la Communauté de Communes de la Région de Château-Thierry ;
- 11 juin 2014 : 2ème rencontre au collège en présence des différents opérateurs indispensables à la mise en place du projet. Mise en place des pesées indispensables au dimensionnement de l’installation de compostage ;
- 23 septembre 2014 : 3ème rencontre pour dresser le bilan des pesées réalisées en juin et définir la nature des aménagements à réaliser au niveau de la zone de dérochage du restaurant ;
- novembre 2014 : formation de l’agent technique au compostage ;
- 15 janvier 2015 : 4ème rencontre sur la planification des travaux et la livraison des équipements ;
- février 2015 : livraison de broyat de tilleul par la ville de Château-Thierry, livraison des composteurs rotatifs manuels ;
- février 2015 (vacances d’hiver) : réalisation des travaux de réaménagement du réfectoire (ouverture de la zone de dérochage, installation de repose-plateaux et d’une table de tri) ;
- 23 avril 2015 : 5ème rencontre relative au démarrage de l’expérimentation de compostage (retours sur les 1ers essais) et à la définition des derniers besoins ;
- 11 mai 2015 : mise en fonctionnement des 6 composteurs rotatifs manuels ;
- 15 novembre 2015 : 6ème rencontre relative au fonctionnement et à l’aménagement du site de compostage ;
- 9 au 27 mai 2016 : sensibilisation des élèves de 6ème au compostage dans le cadre des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI) : exposition compostage avec quizz et visite de l’installation de compostage.

Moyens humains :

Les moyens humains mobilisés pour la mise en place de cette opération sont les suivants :

 

Collège Jean Racine :

- la chef d’établissement,
- la gestionnaire,
- l’agent technique,
- le cuisinier et son équipe.

 

Conseil Départemental de l’Aisne :

- le chargé de mission prévention des déchets,
- le référent restauration du service gestion du patrimoine et logistique,
- le technicien bâtiments.

 

Communauté de Communes :

- le chargé de mission prévention des déchets.

Moyens financiers :

Le Conseil Départemental de l’Aisne a pris en charge l’ensemble des dépenses relatives à ce projet : réaménagement du réfectoire, acquisition des six composteurs rotatifs manuels et d’un broyeur de branchages mutualisé entre les collèges du sud de l’Aisne.

Partenaires moblisés :

Les partenaires qui ont été mobilisés pour cette opération sont :

- le collège Jean Racine
- le Conseil Départemental de l’Aisne,
- la ville de Château-Thierry.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L’expérience convaincante du collège Jean Racine de Château-Thierry peut servir d’exemple à d’autres établissements scolaires du département qui souhaiteraient valoriser les déchets issus de la restauration collective par compostage.

Difficultés rencontrées :

Accompagnement conjoint du collège par le Conseil Départemental de l’Aisne et la Communauté de Communes de la Région de Château-Thierry.

Recommandations éventuelles :

L’objectif principal étant de limiter l’incidence financière liée au passage à une tarification incitative, il faut veiller à ce que la mise en place du compostage ne représente pas une dépense disproportionnée par rapport au coût d’élimination des déchets. Au collège Jean Racine, l’aménagement de la zone d’accueil des composteurs rotatifs a principalement été réalisé à l’aide de matériaux de récupération.