Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

La création et mise en place de composteurs scolaires

Communauté de Communes du Pays de Meslay Grez

1 Voie de la Guiterniere
Bp 16
53170 Meslay-du-Maine
Illustration de l’opération :

contexte

La communauté de communes du Pays de Meslay Grez développe depuis 2016 un partenariat avec les communes de son territoire pour développer une sensibilisation des enfants à la réduction et à la valorisation des déchets, par le biais de l'animation d'un parcours de prévention déchets pendant le temps périscolaire (voir fiche les biodéchets pendant le temps périscolaire).

Afin de bénéficier de ces interventions gratuites, est demandée aux communes la construction et la gestion d'une station de compostage dans l'enceinte ou aux abords immédiats de l'école.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L'objectif principal de ce projet est de faire manipuler quotidiennement par les enfants un outil de réduction et de valorisation des déchets pendant le temps passé à l'école et d'automatiser des gestes. La posture est la suivante "un enfant qui aura vu et utilisé un outil de réduction de déchets aura plus de chance de le faire à nouveau, arrivé à l'âge adulte qu'un enfant qui n'en aura seulement entendu parler ".

 

Pour réduire les coûts et impliquer le personnel communal, la méthodologie choisie est de faire construire la station par ces mêmes personnes. La personne qui a construit la station est en général celle aussi qui la gère : depuis 2017 elle est systématiquement proposée pour être le référent de la gestion de l'installation.

Résultats quantitatifs :

Nous avons en ce début 2018, 5 composteurs en fonctionnement dans des écoles du territoire. Dans le même esprit, 2 composteurs fonctionnent également dans des restaurants privés et enfin 2 autres dans des structures type "foyer logement" pour personnes âgées.

Des campagnes de pesées sont réalisées pendant 15 jours une fois le composteur mis en route : entre 400 kg et 1 tonne de déchets par an sont ainsi valorisés dans chacun des composteurs.

Résultats qualitatifs :

Une perception très positive par les enfants et par le personnel de gestion des restaurants scolaires. Les installations fonctionnent plutôt bien.

Le geste de trier les déchets organiques en fin de repas, avant valorisation dans les composteurs, est ritualisé dans tous ces établissements, y compris pendant les rentrées suivantes, moyennant quelques visites régulières de l'animateur de prévention déchets.

Un message texto est renvoyé à chaque référent avant chaque période de vacances scolaires pour que soit fait une visite de l'installation : brassage des éléments et remplissage du stock de matériaux structurants.

Mise en oeuvre

Planning :

1 - Présentation du projet et signature de la convention d'activités périscolaires

2 - Animation des activités de prévention auprès des enfants (5 semaines)

3 - Pendant ce temps là : construction de la station par un agent communal

4 - Lancement de la station et animation pendant un temps de repas auprès de tous les enfants

5 - Phase de pesées (2 semaines)

Moyens humains :

- L'animateur de prévention déchets pour impulser, animer et coordonner le projet

- Un agent technique communal pour la construction et la gestion du composteur (mélange périodique, veille pour apport de matières sèches dans le bac spécifique)

- L'équipe municipale assurant la gestion de la vie périscolaire, dont le restaurant, pour co-animer les interventions pédagogiques, et pour veiller au respect des consignes de tri pendant le repas.

Moyens financiers :

Chacun des projets représente un budget de 180,00€ HT comprenant l'achat du bois, de la visserie et de la quincaillerie, des produits de traitement du bois, du grillage anti intrusion (pour les rongeurs).

Moyens techniques :

La communauté de communes propose un kit de construction de la station comprenant un plan détaillé ainsi qu'une notice d'assemblage créés par l'animateur de prévention, et tous les matériaux cités ci-dessus.

Elle propose également des bio-seaux pour collecter les déchets et prête une balance pour réaliser les pesées.

Partenaires moblisés :

Le personnel municipal qui gravite autour de l'école.

L'association Bois Debout pour la fourniture de bois de recyclage déclassé.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Reproductible moyennant le fait de trouver un fournisseur de bois et celui de proposer le plan d'un modèle fiable et pratique à utiliser.

Difficultés rencontrées :

La construction par les agents communaux pour une meilleure appropriation de l'outil.

Recommandations éventuelles :

Un aménagement spécifique des couvercles des composteurs afin qu'ils ne posent pas de problème de sécurité pour les enfants.