Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Etude d'implantation d'une recyclerie dans l'Est Aubois

Syndicat Intercommunal d'Elimination des Déchêts Ménagers du

15 R de la Cote d'Or
10140 Vendeuvre-sur-Barse
Eric Bazile
siedmto@orange.fr
Illustration de l’opération :

Les trois collectivités ont signé la convention.

(Crédits de l'image : Est Eclair)

contexte

Le projet d’implantation d’une ressourcerie est né de la volonté de poursuivre et compléter la démarche Zéro Déchet, Zéro Gaspillage engagée en 2015 par le Syndicat Intercommunal d’Elimination des Déchets Ménagers du Territoire d’Orient.

Les collectivités locales associées au projet ZDZG ont fait part de leur intérêt pour la poursuite du processus d’économie circulaire : les communes adhérentes au SIEDMTO ont voté à l’unanimité ce projet d’Economie Circulaire.

En 2016, le SIEDMTO a saisi l'opportunité d'un appel à projets régional lancé par l'ADEME pour débuter une étude concernant l'implantation d'une Recyclerie sur le territoire du syndicat et des territoires limitrophes que sont la Communauté de Communes du Barséquanais en Champagne et la Communauté de Communes de la Région de Bar-sur-Aube.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif est triple :

  • Détourner un maximum de déchets de l’incinération ou de l’enfouissement.

  • Eviter de produire des déchets via le développement d’une structure de réemploi et de réutilisation. 
  • Poursuivre la transition d’un modèle de réduction d’impact à un modèle de création de valeur, qu’elle soit environnementale, économique ou sociale.

Résultats qualitatifs :

L'étude a montré que le projet est viable, grâce en partie à la participation des deux communautés de communes voisines que sont la CC du Barséquanais en Champagne et la CC de la Région de Bar-sur-Aube.

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Le syndicat a pu constater que beaucoup de produits déposés en déchèterie sont réparables et/ou réutilisables voire même en état de fonctionner. Il n'existe à l’heure actuelle aucune structure de réemploi ou de recyclage sur le territoire concerné. Cependant, ce dernier possède un tissu associatif assez développé malgré son caractère rural, révélant de potentiels partenaires dans la filière de l’économie circulaire.

De plus, les communautés de communes voisines du territoire du SIEDMTO se rejoignent à la volonté du syndicat sur l’intérêt de la création d’une ressourcerie et l’implication dans l’économie circulaire. La communauté de communes du Barséquanais avait réalisé une étude de faisabilité pour l’implantation d’une ressourcerie, concluant que le gisement de cette seule collectivité n’était pas suffisant pour ce projet.

  • Les Communautés de communes du Barséquanais et de la Région de Bar-sur-Aube sont intégrées dans notre territoire d’étude au vue de la proximité avec le syndicat, de l’intérêt des élus de ces collectivités et des besoins de la population.

Trente communes font partie de la CC du Barséquanais et 27 communes adhèrent à la CC de la Région de Bar-sur-Aube.

Le territoire d’étude pour ce projet concerne donc 148 communes et sept communautés de communes, comprenant le territoire du SIEDMTO auquel on ajoute les collectivités voisines.

Planning :
  • 2016 :
    • Mars : pré-étude réalisée par le SIEDMTO
    • Avril : envoi du dossier en réponse à l'Appel à Projets Economie-circulaire de l'ADEME
    • Septembre : réunion avec les deux territoires limitrophes pour les associer au projet
    • Octobre : réponse positive de l'ADEME, démarrage de l'étude
  • 2017 : 
    • Janvier : distribution de questionnaires en déchèterie (concertation publique)
    • Février : Réunion de restitution par le bureau d'études
    • Avril : demande de prolongation de la durée d'execution de l'opération auprès de l'ADEME
    • Juin : Réunion de restitution 
    • Septembre : Réunion de présentation finale avec les partenaires du projet
Moyens humains :

0,05 ETP : pré-étude, montage de dossier pour l'Appel à Projets, compte-rendu de réunion, suivi du projet

Moyens financiers :

Coût de l'étude par le bureau d'études AWIPLAN : 15 000 euros HT

Partenaires moblisés :

partenaire financier : ADEME à hauteur de 12 500 euros 

partenaires techniques : bureaux d'études :

  • AWIPLAN
  • CAP3C

partenaires matériels/humains : Communautés de communes :

  • du barséquanais en Champagne
  • de la Région de Bar-sur-Aube

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :
  • Des territoires qui ont une vision commune, et motivés pour faire naître le projet
  • Un accompagnement à toutes les étapes par des spécialistes des recycleries