Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Etude création d'une structure itinérante de sensibilisation pour les jeunes

Rennes Métropole

4, avenue Henri Fréville
CS 44220
35000 Rennes
Pénélope Le Roux Alessio
p.leroux-alessio@agglo-rennesmetropole.fr

contexte

Le CRIJ Bretagne (Centre Régional Information Jeunesse) initie, avec le soutien de Rennes Métropole, un projet d’étude en vue de la création d’une structure mobile d’information et sensibilisation à l’éco- citoyenneté pour et par les jeunes.


Cette démarche se situe au cœur des problématiques d’animation de l’information. Il semble important de sensibiliser et d’informer « autrement » le public jeune de Rennes Métropole à l’écocitoyenneté (démarche Agenda 21, engagement citoyen, recueil de l’expression, vie quotidienne…).
En effet, les jeunes (15-30 ans) sont souvent les plus touchés par les problématiques économiques et écologiques. De plus, ils ne sont pas toujours sensibilisés à la thématique de l’écocitoyenneté, aux modes de consommations responsables…Enfin, ceux qui souhaitent s’engager dans des démarches éco-responsables sont souvent en demande d’information et d’accompagnement pour les réaliser.


À cette fin, le CRIJ Bretagne envisage la création d’une structure itinérante qui aurait pour objet de sensibiliser et d’accompagner les jeunes dans leurs démarches éco-citoyennes. Cet outil serait co-construit et animé par différents acteurs du territoire (jeunes, professionnels, associations…).
Sa forme itinérante permettrait une mobilité de l’action, de toucher au maximum les jeunes de Rennes Métropole et d’être au plus près des jeunes lors de différents évènements.
 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Sensibiliser et informer le public jeune de Rennes Métropole sur la prévention des déchets et sur l’écocitoyenneté
- Partir du regard du public et de l’actualité pour amener un échange de messages et d’expressions
- Travailler sur les pratiques des jeunes pour que les messages soient proches de leur vie quotidienne : textile, alimentation, consommations (énergie, achats)
 

Résultats quantitatifs :

Validation de la pertinence d'un cube modulable sur roulette avec des dizaines de tiroirs d’où il sort de l’information, de quoi faire à manger, de quoi créer des ateliers participatifs (dessin, construction de mobiles etc).
 

Eléments issus de l'étude :

- Le nombre de jeunes sur le territoire : l’agglomération rennaise se situe dans la 2ème aire urbaine la plus jeune de France. En 2007, il y a eu près de 76 000 jeunes de 15 à 24 ans sur Rennes Métropole


- La répartition des jeunes sur le territoire n’est pas homogène, elle évolue avec l’âge ; pendant les années de lycée, les adolescents sont plus nombreux dans les communes périphériques car ils vivent souvent chez leurs parents, alors qu’entre 18 et 24 ans, les jeunes se concentrent davantage sur Rennes.


- Les jeunes scolarisés : 78% des jeunes de 15 à 24 ans de Rennes Métropole sont élèves ou étudiants ; de façon plus précise, 97% des 15-17 ans et 73% des 18-24 ans sont scolarisés.
 

Résultats qualitatifs :

L'étude a permis de montrer les éléments suivants :

 

Pour les jeunes :
• La curiosité et l’intérêt face aux thématiques de l’éco-citoyenneté, et particulièrement pour les gestes quotidiens qui leur permettent d’ancrer leurs pratiques dans la réalité.
• Participation volontaire aux animations proposées, même s’ils ne viennent pas pour cela au départ


Pour les professionnels
• Nécessité d’adapter les outils au contexte d’animation (milieu festif, équipement de quartier,…)
• Nécessité d’associer les outils de recueil de paroles (supports d’expression,…) et les outils d’information et de sensibilisation (jeux, expositions, ateliers,…)
 

Mise en oeuvre

Planning :

Cette phase d’étude a permis de déterminer les besoins sur le territoire en fonction de l’existant en matière d’information sur l’éco-citoyenneté auprès du public jeune. Ce projet se veut évolutif : il doit se construire en fonction des besoins des jeunes et de l’actualité. Un groupe de suivi permettra de valider et de déterminer les évolutions par rapport au projet initial.

 

Sur 2012 :
- État des lieux :
Recensement des besoins du territoire : enquêtes auprès de jeunes et de professionnels
Consultation : études, expériences similaires,
Rencontre d’actions existantes
Rencontre des partenaires professionnels et financiers potentiels

- Diagnostic :
Établissement d’un diagnostic en fonction de l’état des lieux réalisé
Propositions de mise en place du projet


- Perspectives 2013/2014 :

Étape 1 – Mise en place
- Réflexion avec un groupe constitué de jeunes et de professionnel
- Construction en matériaux de récupération via un chantier d'insertion idéalement
- Mise en place d’une équipe de jeunes bénévoles sur les animations, toujours accompagnés par des professionnels spécifiques à la thématique abordée
- Expérimentation sur le festival Quartiers d’été

 

Étape 2 – Poursuite du projet
- Développement sur des temps forts dans les équipements de Rennes Métropole
- Installation sur les autres festivals rennais

 

Moyens humains :

1 personne sur la coordination du projet (de l’élaboration au suivi de l’expérimentation), des partenaires, des professionnels et des jeunes.
1 personne en CDD sur 6 mois
 

Moyens financiers :

1 poste de 6 mois coordination : 8 000 € (1 mi-temps de mai à octobre – indice 300 convention animation)
Matériel pédagogique et intervenants pour l’expérimentation à Quartiers d’été : 2000 € (2 soirées en juillet)
 

Moyens techniques :

Un espace d’animation de l’information sur le festival Quartiers d’été

Partenaires moblisés :

Jeunes du territoire / REEB / Petits débrouillards / ADEME / CLE / équipements socioculturels / Réseau Information Jeunesse / services de Rennes Métropole (valorisation des déchets ménagers, cohésion sociale, prospective et développement durable…) / autres associations …
 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Avoir un partenaire sur le territoire dont la mission principale est l’information jeunesse et qui dispose d'un réseau d’animateurs.
 

Difficultés rencontrées :

Créer un espace itinérant par et pour les jeunes.
 

Recommandations éventuelles :

Bien définir les critères de l’étude :

- objet de l’étude (espace d’information/sensibilisation pouvant être utilisé de façon autonome mais également animé par un professionnel)

- public visé (jeunes 15-30 ans)

- méthode de travail (en concertation entre jeunes et professionnels).