Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

En route vers 0 pesticide

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Syndicat de Valorisation et de Traitement des Ordures Menage

43 Av de la Margeride
63000 Clermont-Ferrand

contexte

Le VALTOM est une collectivité chargée de la valorisation et du traitement des déchets ménagers du Puy-de-Dôme et du nord de la Haute-Loire qui regroupe 9 collectivités chargé de la collecte des déchets. Elle compte plus de 660 000 habitants sur son territoire et présente une forte diversité de territoire : urbain, rural, montagneux …Labélisé Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage en 2015, le VALTOM a été reconnu pour son action en faveur de la réduction des déchets.

C’est dans ce cadre qu’une action de collecte de produits phytosanitaires auprès des particuliers a été mise en place couplée à des animations permettant de sensibiliser les jardiniers amateurs aux techniques alternatives de jardinage naturel. Cette opération a été lancée la première fois en novembre 2016, à l’initiative du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez et sur son territoire. Pour la deuxième opération, le périmètre d’action a été élargi à tout le territoire du VALTOM.

L’utilisation de pesticides par les particuliers peut être une source de forte pollution des cours d’eaux et nappes souterraines par ruissellement et infiltration. De plus, ces derniers se retrouvent dans les bacs d’ordures ménagères classiques alors qu’ils sont considérés comme des déchets dangereux qui doivent subir un traitement spécifique. Les produits phytosanitaires sont dangereux aussi bien pour notre santé que pour l’environnement. Il est donc nécessaire de rappeler que des solutions alternatives existent et qu’un traitement spécifique doit être effectué pour leur élimination. 

 

De nouvelles obligations réglementaires

C’est pourquoi depuis le 1er janvier 2017, la vente des produits phytosanitaires aux particuliers dans les jardineries et en grandes surfaces ne se fait plus en libre-service et la vente sera complétement interdite en 2019.

De plus, de nombreux contrats territoriaux ont été créés afin de définir un programme d’actions d’amélioration de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques.

 

Au départ, le Parc Naturel Régional du Livradois-Forze a conclu une convention de partenariat avec le VALTOM pour l’opération. Puis, le VALTOM s’est rapproché de l’association Fedon Auvergne afin de travailler avec les jardineries. L’association recense 12 jardineries sur le territoire du VALTOM signataire de la charte « jardiner en préservant sa santé et l’environnement ». La Fredon a donc mobilisé ces jardineries pour devenir un point de collecte de produits phytosanitaires et les inciter à mettre en place des animations sur les techniques de jardinage naturel. La Fredon a aussi fourni de nombreuses fiches explicatives permettant d’appuyer les animations. Les jardineries permettent de sensibiliser notre public cible, les jardiniers amateurs.

En parallèle, les collectivités adhérentes au VALTOM ont elle aussi pu mettre en place des animations sur les marchés et foires aux plantes ainsi que des points de collecte dans les déchèteries. Afin de leur donner les outils nécessaires à l’animation, une formation aux techniques de jardinage naturel a été réalisée en amont. Les participants ont pu recevoir un kit d’animation en fin de journée, comprenant notamment un kit paillage et un porte-vues.

Chimirec, notre prestataire chargé de la collecte et du traitement des DDS, a fourni des bacs spécifiques à l’opération afin de calculer précisément les retours.  

 

L’opération « en route vers 0 pesticide » a été menée du 2 au 29 avril 2017. La collecte a eu lieu dans 40 déchèteries du territoire du VALTOM et dans les 12 jardineries partenaires de l’opération et signataire de la charte « jardiner en préservant sa santé et l’environnement » de la FREDON Auvergne.

Etaient concernés par la collecte les produits phytosanitaires des particuliers, entamés ou non utilisés, dans leur emballage d’origine : anti-mousses, herbicides, fongicides, insecticides, anti-limaces, engrais non organiques, etc.

En parallèle, les jardineries et collectivités adhérentes ont organisé des animations pour sensibiliser les personnes au jardinage au naturel et éviter l’utilisation de ces produits (compostage, paillage, alternatives dans la lutte contre les nuisibles …). 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Faire prendre conscience aux usagers des risques des produits phytosanitaires pour l’environnement et la santé,
  • Développer et perfectionner les pratiques alternatives à l’utilisation des pesticides,
  • Informer la population aux prochaines échéances réglementaires,
  • Réduire les nuisances liées à l’utilisation de ces produits (pollution des cours d’eaux et nappes souterraines)
Résultats quantitatifs :
  • Environ 1,25 t de produits collectés (en novembre 2016, 220 kg collectés sur le territoire du Parc du Livradois-Forez avec 12 déchèteries et 4 jardineries)
  • Plus de 400 personnes sensibilisées tout au long de l’opération
  • 12 jardineries mobilisées
  • 23 animations de sensibilisation aux techniques de jardinage naturel
Résultats qualitatifs :
  • Collecte de produits dangereux qui utilisés et/ou jetés sans précaution peuvent être source de grave pollution
  • Education aux pratiques de jardinage naturel
  • Partenariat multi-acteurs (public, privé, associatif)
  • Fort relais médiatique permettant une sensibilisation plus large. 

Mise en oeuvre

Planning :

Février 2017 : réunion de lancement avec les partenaires

Février – début mars : Visite des jardineries par la Fredon. Mise en place des animations

Mi-mars : réalisation des flyers et affiches

Début avril : formation aux techniques de jardinage naturel pour les agents des collectivités et employés de jardineries réalisant des animations 

Mi-avril : dépose des bacs par Chimirec dans les jardineries et déchèteries

22 avril : début de l’opération

29 avril : suite à la demande de certaines jardineries, l’opération est prolongée d’une semaine.

6 mai : fin de l’opération. 

Moyens humains :

Chargé de mission TZDZG (6 jours) : coordination de l’opération. Contact avec les jardineries, la Fredon, Chimirec et EcoDDS. Mis en place du plan de communication, suivi du budget ...

Coordinatrice TZDZG (1 jour) : appui au chargé de mission

Animateur tri / prévention (5 jours) : soutien technique, aide à l’organisation de la formation et mise en place d’animation

Graphiste (2 jours) : réalisation des supports de communication

Moyens financiers :

8 000 € (outil de communicaiton, formation, ETP, animation, collecte et traitement des produits phytosanitaires)

Prise en charge LEADER sur au prorata des points de collecte présents sur le territorie du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez ramené au nombre total de points de collecte

Moyens techniques :

Bacs de collecte fournis par Chimirec

Kits d'animation 

Partenaires moblisés :

Fredon Auvergne, Parc Naturel Régional du Livradois-Forez, Chimirec, EcoDDS

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Forte reproductibilité.

Bien penser à mettre en place l'opération au printemps, moment où les jardiniers amateurs reprennent leur activité.

Le soutien de la Fredon est précieux auprès des jardineries. 

Difficultés rencontrées :

Patenariat multi acteurs

Recommandations éventuelles :

Mettre en place l'opération au printemps

Animation à proposer sur des lieux passants (marché, foire aux plantes). Lors de la première édition, nous avions fait ces animations en déchèteries, ce qui n'a pas permis de toucher beaucoup de monde.