Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Créer et animer un réseau de guides composteurs bénévoles

Syndicat mixte Cyclad

1 rue Julia et Maurice Marcou
17700 Surgères
Christine Medina
c.medina@cyclad.org

contexte

Le SMICTOM d'Aunis et des Vals de Saintonge (SMICTOM VALS AUNIS) est le syndicat mixte de collecte et de traitement des déchets du nord de la Charente-Maritime. Son territoire est constitué de 14 communautés de communes et de 3 communes non regroupées soit 208 communes et environ 216 000 habitants.

Le SMICTOM VALS AUNIS assure la collecte, le traitement, la valorisation des déchets des ménages et la gestion des déchetteries.

Le SMICTOM VALS AUNIS a signé son Programme Local de Prévention des Déchets en décembre 2009. Ce programme repose notamment sur une opération de grande ampleur en faveur du compostage à domicile engagée en 2008, avec plus de 20 400 foyers sensibilisés et équipés à la fin de l'année 2012. (http://www.vals-aunis.com/page.php?P=7).

Avec un territoire semi-rural très vaste, il est nécessaire de trouver des solutions permettant le relais de l'information au plus près des habitants.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

La création d’un réseau de guides composteurs bénévoles doit permettre de :

  • sensibiliser un plus grand nombre de foyers au compostage
  • maintenir le geste du compostage dans la durée
  • sensibiliser les habitants au jardinage au naturel pour réduire l'utilisation des pesticides et la production de déchets verts

 

Résultats quantitatifs :
  • Une cinquantaine de personnes se sont portées volontaires depuis l'appel à candidature en 2010.
  • 35 ont participé aux sessions de formation proposées en 2011 et 2013
  • Une vingtaine participent activement à la vie du réseau
Résultats qualitatifs :
  • Ces bénévoles locaux assurent un relais de proximité et garantissent ainsi la pérennité des actions en faveur du compostage domestique.
  • Les guides composteurs bénévoles sont des habitants du territoire, qui consacrent une partie de leur temps à expliquer à d’autres personnes comment composter à domicile, ils sont reconnus par la collectivité et travaillent en équipe et en relais. Ils définissent eux-même leur degré d’implication et le type d’actions auxquelles ils souhaitent participer.
  • Le réseau se compose aussi bien : de femmes au foyer, d'agents communaux, d'élus, de membres d'associations...
  • Les actions menées par les guides composteurs bénévoles permettent significativement le développement de lien social.
  • Ils peuvent par exemple : participer à des stands d’animation et de conseils sur le compostage, participer aux actions du SMICTOM VALS AUNIS, réaliser des accompagnements chez les particuliers, accompagner un compostage collectif, réaliser des animations de sensibilisation pour les enfants, écrire des articles pour les bulletins municipaux, faire des permanences de broyage…

Mise en oeuvre

Planning :
  • juin 2010 : enquête de satisfaction par courrier auprès des foyers composteurs, avec appel à candidature pour devenir guide composteur bénévole
  • octobre 2010 : première rencontre avec les volontaires pour présenter le SMICTOM VALS AUNIS, les enjeux du réseau, et connaître les motivations de chacun.
  • avril 2011 : 1ère journée de formation des guides composteurs (par les agents du SMICTOM VALS AUNIS)
  • 2012 : création  du site Internet www.guidescomposteurs.com
  • 2011-2013 : animation du réseau des guides (environ 3 à 4 rencontres par an)
  • septembre 2013 : 2ème journée de formation des guides composteurs
Moyens humains :

1 animateur et 1 ambassadeur du PLP

Moyens financiers :
  • Fabrication de panneau A4 ou A3 pour identifier les guides composteurs à leur domicile (environ 200€)
  • Restauration pour les journées de rencontre (entre 100 et 150 € par repas)

 

Moyens techniques :
  • 2 broyeurs de végétaux (utilisés également pour d'autres actions)
Partenaires moblisés :

Les mairies : affichage des noms des guides et de leur rôle en mairie

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Facilement reproductible à différentes échelles.

Difficultés rencontrées :

Les guides composteurs définissent eux-même leur degré d'implication et les actions auxquelles il souhaitent participer.

Le matériel et les outils de communication du SMICTOM VALS AUNIS est à leur disposition pour le développement d'action.

Recommandations éventuelles :

Comme pour l'animation de tout réseau, les sollicitations ne doivent pas être trop fréquentes mais régulières, et les thématiques de rencontre doivent être variées et de qualité.