Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Création d'un kamishibaï : La métamorphose du frigo rose

Syndicat Mixte à Vocation Multiple pour le Traitement des Dé

3 rue de Soultz
BP 10228
68704 Cernay
Alysson Rimpault
alysson.rimpault@sm4.fr

contexte

Patrice Seiler, auteur-illustrateur, propose de réaliser en médiathèque un travail sur des dioramas : maquettes avec décors et personnages créés à partir de matériaux issus de la récupération. Une fois photographiés ceux-ci permettront la réalisation d’un kamishibaï.

(Un kamishibaï est une technique de contage japonaise, basée sur des images défilant dans un castelet.)

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Ce kamishibaï est le fruit d’un projet réalisé dans le cadre du Programme de Prévention des déchets du SM4 en partenariat avec Patrice Seiler, auteur-illustrateur et Alain Kaiser, photographe.

 

L’objectif était d’accompagner les habitants du SM4 dans leurs actions de réductions des déchets (déchets ménagers et recyclables) et donc, de fait, de les amener à s’interroger sur leur manière de consommer. La lecture du kamishibaï doit permettre de lancer une discussion autour des questions du gaspillage alimentaire et de l’éco-consommation.

Résultats quantitatifs :

Sur les 10 ateliers prévus initialement, 6 ont pu être organisés (5 dans des médiathèques, 1 auprès d'un de nos partenaires).

 

lieu

date

adultes

enfants
Participants
Médiathèque de Cernay

12/02/14

10 adultes

1 enfant

Médiathèque de Rouffach

2/04/14

5 adultes

2 enfants

Médiathèque de Guebwiller

18/06/14

4 adultes

7 adolescents

Médiathèque de Dannemarie

13/12/14

3 adultes

3 enfants - 1 adolescent

Bibliothèque de Moosch

29/04/15

5 adultes

8 enfants

Défi Resspurcerie (Guebwiller) 1/10/15 12 adultes  

 

 

Résultats qualitatifs :

Un kamishibaï !

Mise en oeuvre

Planning :
  • octobre 2013 : 1er contact avec l'auteur, présentation de la prévention
  • novembre 2013 : proposition d'un scénario, construction des ateliers
  • janvier 2014-décembre 2014 : contact répété avec les médiathèques pour présentation de l'atelier et organisation (date, docuiment de communication...)
  • février 2014-octobre 2015 : ateliers de création
  • octobre-novembre 2015 : finalisation des création, mise en scène et prise de vue (3 jours)
  • décembre 2015 : remise des kamishibaï aux partenaires
Moyens humains :

1 chargé(e) de mission pour la mise en oeuvre du projet (organisation, conventionnement, relation avec les médiathèques, avec la presse...)

1 auteur-créateur

1 photographe

 

Moyens financiers :

atelier en médiathèque : 246€ chacun (+50€ de frais de déplacement)

3 jours de scénographie : 738€

3 jours de prise de vues : 2458,50€

mise en page et édition du kamishibaî (75 exemplaires) : 986,25€

Moyens techniques :

Organisation classique d'atelier.

Partenaires moblisés :

Les médiathèques et bibliothèques du territoire. A noter que, généralement, avant la tenue de l'atelier, ces structures souhaitaient accueillir une exposition mettant en avant les réalisations de l'auteur.

La DRAAF qui a participé au financement final en acquierant 50 exemplaires.
 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Très aisée. Une belle coopération avec le monde la culture.

Difficultés rencontrées :

Le kamishibaï est un outil méconnu ; c'est ce qui fait l'originalité de ce projet.

Recommandations éventuelles :

Les programmations parfois dense des médiathèques peuvent laisser peu de place à des interventions de "dernière minute".