Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Compostage collectif

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Syded du Lot

les Matalines
46150 Catus
Mathieu Baena
mbaena@syded-lot.fr

contexte

Depuis 2002, à l’échelle du département du Lot, le SYDED a déclenché un ensemble d’actions pour la réduction des déchets auxquelles la population lotoise a largement adhéré, notamment la promotion du compostage par la distribution de composteurs individuels.

Aujourd’hui, compte tenu des axes prioritaires tracés par le Grenelle de l’Environnement en matière de déchets et les objectifs définis pour les collectivités, le compostage domestique constitue plus que jamais, notamment pour un département rural comme le Lot, une des actions les plus efficaces pour la réduction des quantités de déchets à collecter et à traiter.

C’est pourquoi, les élus du SYDED ont souhaité pérenniser le compostage en élargissant cette pratique à des producteurs de déchets en quantité plus importante (qu’en individuel) ; en les dotant de composteurs en bois de 600 L et de matériels adaptés pour le traitement de plus gros volumes.

 

Cette démarche destinée aux structures dites collectives va s’inscrire dans la durée comme une mesure phare du Programme Local de Prévention des déchets ménagers et assimilés.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Elargir le compostage aux structures dites « collectives » comme par exemple les établissements disposant d’un service de restauration (collèges, EHPAD, écoles…) ainsi qu’en promouvant le compostage de quartier (habitat collectif, résidences…) ou encore sur d’autres espaces collectifs tels que les campings, les jardins partagés….

Le SYDED propose aux structures concernées la vente d’un kit  à 100€ TTC composé de 2 composteurs en bois d’environ 600L, de matériels complémentaires (bac de stockage matière brune et  matériel de retournement) et des outils de communication adaptés (panneaux et plaquettes de sensibilisation). En outre, il a été par ailleurs mis en avant la volonté de proposer systématiquement un accompagnement personnalisé à la mise en place d’une démarche de compostage dit « collectif ».

Résultats quantitatifs :

La mise en place des sites de compostage collectif progresse régulièrement et fortement depuis le début du programme,

2011 : 10 sites installés ; 2012 : 24 sites installés ; 2013 : 37 sites installés ; 2014 :  60 sites et  à fin 2015 : 104 sites installés."

Plus de 200 référents composteur formés aux techniques de compostage et susceptibles de diffuser cette pratique.

Evitemment de la production estimé à 150 tonnes/an (déchets de cuisine/repas).

 

Résultats qualitatifs :

Ce projet permet de développer des partenariats avec des structures locales et pour certaines opérations de développer du lien social (pied d’immeuble, jardin…).

À ce jour, aucun projet n’a été abandonné, ceci en raison d’un accompagnement très présent et personnalisé réalisé par les animateurs du SYDED.

Mise en oeuvre

Planning :

2011 :

Réflexion sur le développement du compostage auprès des établissements dit « collectif ».

Accompagnement ponctuel sur l’aspect technique auprès de certaines opérations.

 

2012 :

Elaboration d’une méthode pour aider les porteurs de l’action à réussir et à pérenniser l’opération de compostage dans leur établissement.

Composition du kit compostage collectif et définition du prix de vente.

Expérimentation de la méthode et du matériel de compostage auprès d’établissements très variés (restauration, tourisme, scolaire, pied d’immeuble…)

 

2013 :

Communication du SYDED sur l’aide à l’acquisition de composteurs destinée aux établissements collectifs et de son accompagnement personnalisé.

Promotion du compostage collectif en milieu scolaire en partenariat avec les communes (écoles) et le Conseil général (collèges).

 

2014 :

Déploiement des projets de compostage collectif par l’intermédiaire des animateurs du tri / prévention (découpage par secteur).

Formation interne des ADT à la méthode compostage collectif pour relayer la démarche sur leur secteur d’actions

Réflexion sur l’aide à l’équipement pour les très gros producteurs (+ de 50kg/j).

 

2015 :

Déploiement intensif d’opération de compostage collectif avec l’appui de référents environnements présent dans chaque commune du département. (entre 2014 et 2015 : augmentation 90% de sites équipés).

Moyens humains :

 Les opérations de compostage occupent une part importante des missions de l’équipe projet soit 1.3 ETP environ par an (communication / développement / accompagnement / suivi).

Moyens techniques :

Accompagnement personnalisé par opération (diagnostic de faisabilité, formation, suivi…).

Création de fiche de suivi de l’opération

Mise en place de convention partenariale.

Mise en place de fiche de préconisation techinque

Partenaires moblisés :
  • Le Conseil général : Equipements des collèges

  • Les Agendas 21 : Notamment celui de Cahors pour les écoles primaires et habitats collectifs

  • La CLCV : compostage en pieds d’immeubles

  • CCI : la chargée de mission prévention associe le SYDED pour ses actions en faveur du compostage réalisées auprès de ses ressortissants

  • Référent environnement : identifie et facilite la mise en place d'opération de compostage sur leur commune.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L’action est ici facilitée par la volonté forte des élus du département à développer la démarche sur le territoire.

La communication du SYDED et de la presse locale permet de relayer la réussite des opérations.

L’action est reproductible à condition :

  • Que la démarche soit fortement soutenue par les élus.
  • Que le matériel soit adapté au compostage collectif (petite et grosse structure).
  • Que l’accompagnement des opérations soit personnalisé et sur le long terme.
  • Que le diagnostic soit complet pour identifier tous les freins pouvant nuire à la faisabilité de l’opération.
  • Que les personnes qui auront à gérer l’organisation ; le tri et le fonctionnement du composteur soit concertées et favorables au projet
Difficultés rencontrées :

Action qui donne une bonne image à l’établissement qui porte l’opération (facilite certaines labélisations).

Les participants des opérations de compostage collectif s’approprient très vite l’action.

Action qui a un impact visible sur les quantités détournés dès le démarrage de l’opération.

Action qui est très souvent le point de départ d’autres projets (jardin, lutte anti gaspillage alimentaire…).

Recommandations éventuelles :

Le projet d’une opération de compostage doit etre réfléchie en concertation avec les personnes concernées.

Identifier au minimun 2 référents par site de compostage qui seront les garants du bon fonctionnement des composteurs.