Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

compostage au collège Lucie et Raymond Aubrac de Pont-Sainte-Maxence

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Communauté de Communes des Pays d'Oise et d'Halatte

1 Rue Halatte
Bp 20255
60722 Pont-Sainte-Maxence
Laurent Cotte
om@ccpoh.fr

contexte

La Communauté de Communes des Pays d'Oise et d'Halatte (CCPOH) s'est engagée dans la mise en oeuvre d'un programme de prévention depuis avril 2010. Des actions sont menées dans différents domaines.

La mise en place d'une action de compostage des déchets de cuisine et des restes de repas a été proposée à trois établissements scolaires du territoire. La visite d'un ESAT à Amiens (Picardie Ateliers) a permis de présenter les solutions pratiques mises en oeuvre,de convaincre et rassurer le personnel enseignant et le personnel technique.

Le collège public Lucie et Raymond Aubrac de Pont-Sainte Maxence s'est  engagé dans cette démarche, en mobilisant une classe de 5ème "environnement" , avec l'appui de la commune de Pont-Sainte-Maxence qui fournit le broyat. Le site a été équipé de composteurs identiques à ceux que propose la CCPOH aux particuliers.

Une information sur le compostage et sur les consignes de tri a été diffusée à tous les élèves, aux enseignants, et au personnel technique.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Le compostage autonome en milieu scolaire permet de sensibiliser le jeune public et a un impact significatif en terme de réduction de déchets. C'est aussi une porte d'entrée à la sensibilisation au gaspillage alimentaire.

Résultats quantitatifs :

Le collège est soumis à la redevance spéciale et doit payer la collecte en fonction du volume des bacs fournis par la communauté de communes. Le compostage a permis au collège de supprimer un bac.

 

Résultats qualitatifs :

La qualité du tri effectué par les élèves eux-mêmes pour les restes de repas, et par le personnel, pour les restes de préparation s'est révélée très satisfaisante. La production de compost a posé quelques difficultés ce qui a nécessité des adaptations. Il a fallu écarter les produits carnés de la collecte des bio-déchets.

Les résultats sont aussi humains car une équipe projet s'est grandement investie.

Le Conseil Départemental a fait analyser le compost et il est de très bonne qualité. Il répond parfaitement à la norme NFU 44-051.

Mise en oeuvre

Planning :
  • septembre 2011 : contact des établissement et définition du projet
  • octobre 2011 : visite de l'ESAT Picardie Atelier d'Amiens
  • Janvier 2012 : formation des agents et achats des composteurs
  • Février 2012 : formation de tout les élèves par l'association Educ'Environnement, dépôt du broyat par la commune, mise en place des composteurs par les élèves de la classe de 5ème "environnement" et début de l'opération
Moyens humains :

Les moyens humains ont été une équipe projet motivée au sein du collège composée du chef d'établissement, de trois professeurs, du chef de cuisine , et du gestionnaire. Ils ont été accompagnés par le Conseil Départemental et par la communauté de communes qui a engagé une association pour la formation des élèves et le suivi sur les six premiers mois de l'année. La commune fournit le broyat à la demande. La présentation du compostage a été  fournie par le Parc Naturel Oise- Pays de France

 

Moyens financiers :

10 composteurs en plastique aux prix 65,22 euros l'unité. Le collège a contribué en payant  la même somme que pour le particulier soit 10 euros par composteur.

Deux sacs big bag ont été achetés pour que la commune puisse transporter le broyat plus facilement.

L'association éduc'environnment a facturé ses prestations de formations et de suivi à 700 euros

Moyens techniques :

Le Parc Naturel Oise Pays de France a fourni la présentation et la communauté de communes les composteurs. Le collège lui a fourni, les poubelles de tri et aussi la bêche pour retourner le compost.

 

Partenaires moblisés :

Le Parc Naturel Oise Pays de France, le Conseil Départemental, l'Ademe, le Conseil Régional , La Chambre d'agriculture de la Somme, l'ESAT Picardie Ateliers d'Amiens ont été des partenaires qui ont permis la réalisation de ce projet

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Le projet de compostage au collège est reproductible si les conditions d'installation le permettent mais surtout si l'équipe projet s'investit dans la réussite et le suivi.

 

Difficultés rencontrées :

L'originalité est le choix des composteurs. Il a été décidé de prendre des composteurs identiques à ceux distribués aux particuliers afin que les élèves puissent en parler à leur parents et que ceux-ci s'équipent à leur tour.

Recommandations éventuelles :

Dès que l'on peut associer des acteurs sur un projet aussi important et valorisant, iI ne faut pas hésiter à se mobiliser.