Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Collecte de jouets en vue du réemploi

Syded du Lot

les Matalines
46150 Catus
Mathieu Baena
mbaena@syded-lot.fr
Illustration de l’opération :

Stand de distribution des jouets.

(Crédits de l'image : Illustration fournie par le Syded du Lot)

contexte

Dans la suite du Programme Local de Prévention, le SYDED du Lot, labellisé « Territoire Zéro Déchet, Zéro Gaspillage » par le Ministère de l’Ecologie, s’est engagé à faire du Département un territoire exemplaire en matière de gestion des déchets.

Le développement du réemploi qui permet de donner une deuxième vie aux objets du quotidien plutôt que de les jeter fait partie des actions prioritaires que le SYDED souhaite faire émerger.

En 2014, puis en 2015 l’accent a été mis à cette occasion sur la récupération et la réutilisation d’objets en vue de leur offrir une seconde vie, en incitant les usagers à donner plutôt que jeter. Dans cette idée, et en collaboration avec trois associations solidaires, le SYDED du Lot a organisé fin novembre une « COLLECTE DE JOUETS » sur les villes de Cahors, Martel et Figeac pour les offrir à des associations (Emmaüs, Regain et la Récup'Rit) au profit des enfants de familles démunies.

Cette action est une nouveauté qui fait écho aux engagements récents du SYDED dans la voie de la réutilisation, après la mise en service de zones de réemploi sur les déchetteries de Cahors, Gourdon et Puy-l'Evêque en partenariat avec "Emmaüs" et sur les déchetteries de Martel et Vayrac en partenariat avec "la Récup'Rit".

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’action consiste à collecter des jouets encore utilisables dont les propriétaires se séparent pour les offrir à des associations ou services au profit des enfants de familles démunies, pendant la semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD).

Le principe est de proposer aux habitants d’apporter des jouets encore réutilisables, en bon état et complets, sur certaines déchetteries du département (Cahors, Gourdon, Catus,…), mais aussi sur des recycleries partenaires du projet (Emmaüs, Regain…).

Ces associations solidaires remettent en état et nettoient les jouets collectés mettant ainsi en valeur leur savoir-faire et celui des personnes en réinsertion. Quelques jours avant Noël, ces jouets, qui vivent ainsi une seconde jeunesse et ne finissent pas à la poubelle, ont été donnés aux enfants de familles en situation précaire.

L'opération reconnaissable au niveau départementale, a été nommée "Faites jouer la solidarité".

Objectif :

- Sensibiliser la population lotoise sur le don et le réemploi mais aussi sur la solidarité.

- Valoriser les espaces réemploi des déchetteries du SYDED et le réemploi en général.

- Redonner de la valeur à des objets en leur donnant une 2nde vie.

- Diminuer la quantité de déchets.

- Valoriser le savoir-faire des personnes en insertion (Emmaüs, Regain,…).

- Apporter un peu de soutien aux familles pendant les fêtes de fin d’année.

Résultats quantitatifs :

- En 2014 : 912 jouets collectés et distribués.

- En 2015 : 890 jouets collectés et distribués.

=> Sur les deux années ces opérations ont permis d'éviter la production d'environ 1 tonne de déchets. 

Résultats qualitatifs :

Cette collecte a été riche par les catégories de jouets représentées (peluches, jouets électroniques, etc.) ce qui a permis de réjouir des enfants de tous âges.

L’implication des associations au niveau du relai de l’information et de la mobilisation des bénévoles a été primordiale pour le succès de cette collecte. Ce projet fédérateur montre également la générosité des lotois.

Mise en oeuvre

Planning :

Pour les deux années concernées, le planning de préparation de l'opération s'est déroulé de la manière suivante : 

Début octobre :

- Rencontre des associations du réemploi pour définir le projet (préparation des outils à mettre en place, organisation de la collecte puis de la distribution des jouets et et rôle de chacun).

- Validation de l'échéancier (y compris les étapes de remise des jouets).

- Sélection des associations solidaires pour bénéficier des jouets recoltés.

- Création des outils de communication (affiches et flyers).

- Choix des communes sur lesquelles seront diffusés les messages évocants l'opération (rayon d'action des déchetteries).

Fin Octobre :

- Communication sur le lancement de l'opération via le réseau des référents environnement communaux,

- Mail pour informer sur le projet et les solliciter afin de faire connaître l'opération => connaissance de bourse aux jouets et participation de la commune et de l'école + impliquer les habitants et le personnel de mairie. 

=> point de dépôt à la déchetterie ou Emmaüs/Regain/Récup'Rit ou encore aux Centres de tri de Catus/Figeac ou Saint-Jean-Lagineste.

- Le dépôt d'affiches dans des lieux publics : lieux publics, mairies concernées via référents.

- Diffusion de l'affiche aux écoles et collèges via mailings.

- Affiche bourse aux jouets via mailings.

- 1ère série de mailings pour solliciter les différents relais de l'information : Département, collectivités de collecte, mairies.

- Solliciter les agents du SYDED dans le cadre de la duplication de cette opération au personnel (démarche d'éco-exemplarité). 

Début novembre : 

- 2ème série de mailings

mi-novembre :

- Presse : communiqués de presse pour SERD, radio,…

Semaine de la SERD :

- Communication presse (La Dépêche, La Vie Quercynoise et Le Petit Journal) + conférence de presse du Président du SYDED.

Début décembre : 

- Remise des jouets aux partenaires du réemploi pour tri et remise en état des jouets (constitution de lots par âge)

Mi-décembre : Don des jouets par les partenaires aux associations solidaires bénéficiaires et Bilan de l’opération.

Pour les deux annnées la distribution des jouets à eu lieu dans la recyclerie d'Emmaüs, à La Récup'rit à Martel dans une salle prêtée par la mairie pour l'association Regain de Figeac. 

Moyens humains :

Syded (sur une année) :

- Animateur environ 100 h de travail/an

- Service communication environ 16h de travail/an

Implication du personnel d'Emmaüs, Regain Figeac, Récup'Rit (Martel).

Moyens financiers :

Le Syded a financé l'impression des affiches (50€/an) ainsi que l'achat de piles dans le cas de la remise en état de jouets électroniques (140€/an). 

Moyens techniques :

1.Répartition des rôles : 

- Le SYDED a piloté l'opération et assuré l'ensemble de la promotion, il a fournit les piles quand cela été nécessaire à la réparation, permettant ainsi de donner des jouets en parfait état de fonctionnement

- Emmaüs, Regain et Récup'Rit ont trié, nettoyé et remis en état l'ensemble des jouets pour les donner aux associations caritatives selon les listes fournies par les associations ou services sociaux bénéficiaires. 

- Les associations caritatives et les centres sociaux présents ont redistribué les jouets aux familles bénéficiares (secours populaire, croix rouge, entraide alimentaire, maison du citoyen croix de fe (CAHORS), espace social de Terre rouge (CAHORS), espace social du vieux Cahors, restaurants du coeur de Gourdon...).

2.Méthodologie : 

Définir les différents partenariats :

Recensement des partenaires potentiels :

- Recycleries : Regain, Emmaüs et Récup'Rit

- Associations caritatives : bénéficiares des jouets donnés

- Référents environnements des communes pour faire le lien et communiquer sur les communes et avec les écoles

- Ecoles et associations de parents d’élèves

- Personnel du SYDED.

Définir la collecte :  

- Identifier les points de collecte avec les partenaires (écoles, recycleries, déchetteries,…)

- Recenser le matériel nécessaire : Conteneurs de stockage pour les déchetteries et recycleries

- Voir avec les écoles comment elles apportent les jouets collectés aux recycleries

- Voir dans l’équipe qui fait le transfert des déchetteries aux recycleries.

La communication :

Création des outils de communication :

- Affiche grand public

- Affiche écoles

- Affiche bourse aux jouets

- Mettre en place les affiches (lieux publics, établissements publics, écoles,…) et diffusion des informations sur les panneaux lumineux des plus grandes villes.

Contacter la presse :

- Réalisation d’un communiqué de presse

- Conférence de presse lors du lancement de la SERD

- Interview radio

- Invitation lors de la distribution des jouets

- Tenue d'un stand au niveau des espace réemploi des déchetteries

La distribution des jouets

- Arrêter une date avec les associations

- Définir le nombre de personnes nécessaires (bénévoles mobilisables, équipe du SYDED,…)

- Comptabiliser le nombre de jouets et recenser le nombre de famille en demande (déduire le nombre de jouets à distribuer par enfant)

- Distriuer les jouets au sein même des associations (ex : évènement spécifique avec la Croix rouge de Figeac = collation) ou au sein des recycleries (présence des président(e)s des associations venus récupérer leurs jouets pour les bénéficiaires).

Partenaires moblisés :

Secteur Sud :

- Recyclerie Emmaüs Cahors

- Protection Maternelle Infantile (PMI) =>pas concernée par l'opération

- Les Restaurants du coeur

- Le secours populaire => absent mais interessés

- Banque Alimentaire du Lot

- CIDFF => absents mais interessés

- Centre départementale de l'enfance

- Entraide Alimentaire Emmaüs

- CIAS Croix de fer et Vieux Cahors 

Secteur Est :

- Recyclerie REGAIN

- CIAS de Figeac

- Les restaurants du coeur

- Le secours populaire

Secteur Nord :

- Recyclerie RECUP’RIT

- Les restaurants du coeur de Martel

- Le secours populaire de St Céré.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

A adapter au contexte.

Recommandations éventuelles :

Besoin d'un fort engagement des partenaires.

Action chronophage.