Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Charte artisan du réemploi et de la réparation

Rennes Métropole

4, avenue Henri Fréville
CS 44220
35000 Rennes

contexte

Afin de réduire les déchets produits par les artisans de l’agglomération, le projet était de sensibiliser ces derniers à la réduction des déchets à travers la diffusion d’une charte d’engagement. En collaboration avec la MCE et de la Chambre Régionale des Métiers, nous avons décidé de privilégier tout d'abord les artisans du réemploi et de la réparation puisqu’ils sont, de par leur activité, les principaux acteurs de la réduction des déchets.

La charte devait leur permettre de faire facilement un autodiagnostic de leur production de déchets tant au niveau quantitatif que qualitatif. L'idée était aussi de leur rappeler les différentes filières de tri mises à leur disposition et la réglementation concernant les produits dangereux.

Au terme de la charte, nous leur demandions de s’engager à mettre en place quelques gestes de prévention.

 

Tous les artisans se sont en parallèle enregistrés sur l’outil Carte Ouverte développé par la MCE. Les artisans engagés, apparaissent sur la Carte Ouverte avec le logo « Je change, ça change tout! » afin que les habitants puissent les retrouver facilement et prendre connaissance de cet engagement.

 

La Chambre régionale des Métiers nous a transmis la liste des artisans des catégories ciblées et leurs coordonnées afin de faciliter la diffusion de la charte. Afin de garantir une bonne diffusion de la charte, la base de données adresses a été complétée en lien avec la Chambre du Commerce.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Mobiliser le maximum d’artisans du réemploi et de la réparation présents sur l’agglomération et les engager dans la réduction des déchets.
  • Les rendre ambassadeurs de la réduction des déchets et promouvoir une activité qui permet de créer de l’évitement de déchets par la réparation.
  • Promouvoir également l’outil la Carte Ouverte auprès des habitants
Résultats quantitatifs :

Suite à l’envoi de la charte, des relances téléphoniques et des visites de terrain ont été réalisées auprès des artisans. Malgré cette méthode, nous n’avons eu que 2 retours de chartes d’engagement sur les 250 artisans sollicités.

Résultats qualitatifs :

De manière générale, les artisans semblent débordés et n’ont pas pris connaissance de la charte qui s'est révélée trop lourde, trop complète et trop longue (près de 10 pages d’informations et de grilles à remplir).

 

Point positif, les artisans se sont tous enregistrés sur la Carte Ouverte suite au contact d'un agent de la MCE en décembre 2011. Lorsque nous les avons rencontrés en avril 2012, la majorité ne se rappelait plus avoir accepté la charte ni même avoir accepté de figurer sur la Carte Ouverte, outil pourtant destiné à faire la promotion de leur activité.

Mise en oeuvre

Planning :
  • Novembre 2011 : première rencontre avec nos partenaires afin de réfléchir à la réalisation de la charte, son contenu et à son mode de diffusion
  • Mars 2012 : finalisation de la charte et envoi par courrier. Entre novembre et fin mars, des échanges téléphoniques et des mails ont été fréquents afin de valider les avancées de la réalisation de la charte par chacune des parties
  • Début avril, les chartes ont été envoyées par voie postale à près de 250 artisans de l’agglomération
  • Mi-avril, relance téléphonique et visites terrain
  • Septembre : réflexion avec les partenaires sur un autre mode de diffusion, un contenu différent et sur les perspectives
Moyens humains :
  • 2 agents du Service Valorisation Des déchets Ménagers de Rennes Métropole
  • une personne de la Maison de la Consommation et de l’Environnement
  • une personne de la Chambre Régionale des Métiers
Moyens financiers :

-  Coût de la conception graphique de la charte et des impressions

Moyens techniques :
  • Moyens informatiques pour la conception initiale du document et pour les échanges avec les partenaires
  • Liste des artisans communiquée par la CCI et la CRMA
  • Conception du logo « Réduisons nos déchets, ça change tout »
Partenaires moblisés :
  • MCE
  • CRMA
  • CCI

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action doit être reproduite mais la charte devra être plus beaucoup plus légère en contenu mais également en engagement pour le public ciblé. Il faudra par ailleurs réfléchir à un autre mode de diffusion que le courrier postal car les boites aux lettres des artisans se sont révélées bien pleines.

De plus, nécessité d’étendre la charte à d’autres secteurs d’activité pour en amplifier la portée.

Difficultés rencontrées :

L’originalité du projet consiste à ce que l’engagement des artisans vienne de leur propre initiative, mais elle réside surtout à travers l’utilisation de la Carte Ouverte et leur enregistrement sur cet outil, de plus en plus utilisé par les habitants de l’agglomération.

Recommandations éventuelles :

Créer un groupe de travail avec la CRMA et quelques artisans moteurs pour la création d’une nouvelle charte, notamment par rapport à son contenu et à son mode de diffusion. Il est important d’alléger le document et de faciliter au maximum l’engagement des artisans.