Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Bourse d'échange textiles/chaussure en interne à la CALB.

C.A. du Lac du Bourget

1500 Bd Lepic
73100 Aix-les-Bains
Anne-gabrielle Ekstets
ag.ekstets@grand-lac.fr

contexte

 

La communauté d’agglomération du lac du Bourget s’est lancée en 2011 dans un programme local de prévention des déchets.

Le volet éco-exemplarité a été développé en 2013, les agents ont tous été sensibilisés et mobilisés. Plusieurs actions de prévention des déchets ont été mises en place: utilisation de vaisselle lavable uniquement, achat de fournitures rechargeables, choix du "sans gobelet" sur le distributeur à café, réutilisation des fournitures de classement, utilisation du papier brouillon. Pour que ces actions soient comprises et adoptées par les agents, des réunions d'information ont été organisées (1h avec un pot pour cloturer la réunion), et des visites de l'UVETD ont été proposées (sur la base du volontariat.)  L’action sur le réemploi des textiles et chaussures vient se greffer au volet éco-exemplarité. Nous avons profité de la mobilisation des agents et de la semaine européenne de la réduction des déchets pour basculer sur le thème du réemploi.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif a été de sensibiliser et de mobiliser les agents au réemploi des textiles/chaussures via l’organisation d’une bourse d’échange. Il a été choisi d’ouvrir la bourse d’échange uniquement aux agents ayant ramenés des vêtements lors des jours de récupération de textile. Pour ce faire un système de ticket a été mis en place.

Résultats quantitatifs :

93 kg de textiles et chaussures collectés en bon état

50% de textiles et chaussures repris par les agents lors de la bourse d’échange

14 agents ont apportés des textiles

16 agents sont venus lors de la bourse d’échange

Taux de participation à la bourse d'échange: 20%
Résultats qualitatifs :

Communication auprès des agents sur la bourse d’échange et le réemploi des TLC.

Bourse d’échange réalisée pendant la SERD, communication et sensibilisation des agents à la prévention des déchets en générale.

Mise en oeuvre

Planning :

-          Septembre 2013 : Validation de la bourse d’échange par le DGS et le DGA.

-          Octobre 2013 : Communication en interne sur les jours de récupération des textiles et chaussures et sur la bourse d’échange.

-          5 et 12 Novembre 2013 : Récupération des textiles sur deux plages horaires (12h à 13h30) dans une salle de la CALB. Des catégories de vêtements et chaussures ont été fixé. À chaque catégorie de vêtement et chaussure correspondait un nombre de ticket (exemple : un tee-shirt= 1 ticket, un pull=4 tickets) Un agent ayant ramené 1 tee-shirt et un pull avait le droit à 5 tickets. Lors de la bourse d’échange il pouvait donc récupérer des vêtements et chaussures d’une valeur de 5 tickets.

-          19 Novembre 2013 : Bourse d’échange des textiles et chaussures. Les personnes ayant eu des tickets pouvaient venir à la bourse d’échange pour choisir des vêtements et des chaussures.

-          Fin Novembre : collecte par Tri Vallée des textiles et chaussures restants en vue d’un réemploi.

Moyens humains :

Responsable collecte sélective-prévention-communication/ deux messagères du tri/ chargée de mission prévention : préparation des outils de communication, permanences pour la récupération des textiles, organisation et réalisation de la bourse d’échange.

Un agent de collecte Tri Vallée pour la collecte des textiles et chaussures.

Moyens financiers :

Impression documents pour les consignes de récupération des textiles et chaussures.

Moyens techniques :

Cartons pour la récupération des textiles et chaussures.

Salle disponible pour la collecte des textiles, le stockage et la bourse d’échange.

Partenaires moblisés :

Tri Vallée, pour la récupération des textiles et chaussures non repris.

Eco TLC pour les documents de communication.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action est reproductible.

Difficultés rencontrées :

Un système de tickets a été mis en place. Cela permet une équité et évite les abus (personne n’ayant rien déposé mais venant chercher beaucoup de vêtements.) Néanmoins, ce système nécessite un étiquetage de tous les vêtements (prend beaucoup de temps), et il ne permet qu'aux agents ayant ramenés des vêtements en amont de participer à la bourse d'échange.

Recommandations éventuelles :

Il est nécessaire d’avoir un lieu pour la récupération des textiles, le stockage et la bourse d’échange. Nous avions créé des catégories en fonction de l’âge, du sexe et des types de vêtements. Cela prend du temps, mais c’est plus agréable pour la bourse d’échange. Les manteaux, vestes étaient présentés sur cintre.

Nous avons décidé de cette action assez tardivement (fin Septembre pour le mois de Novembre.) Une communication avant l’été serait nécessaire et bénéfique pour capter les flux de textiles et chaussures des ménages faisant le tri durant l’été.

Pour les prochaines éditions, nous allons plutôt opter pour une organisation de type "zone d'échange" avec une pesée de tous les textiles, livres, jouets déposés et une pesée des pièces emportées.