Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Animation Scolaire concernant le compostage des déchets

Sictom de la Région d'Auneau

4, Rue de la République
28150 Ouarville

contexte

Le SICTOM de la région d'Auneau s'est engagé, le 1er mars 2011, dans un Programme Local de Prévention des Déchets. En 2011 et 2014, le syndicat a réalisé des caractérisations : près de 40% des OMr sont des déchets pouvant être compostés.

 

De plus, le syndicat propose aux écoles primaires depuis de nombreuses années des animations concernant le tri des déchets. Les élus ont donc décidé, dans le cadre du Programme Local de Prévention des Déchets, de sensibiliser les enfants au compostage.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Lors du diagnostic du territoire en 2011, le SICTOM de la région d'Auneau avait fixé des objectifs avec une montée en puissance progressive de l'action. Pour 2012, l'objectif était de réaliser 5 sensibilisations contre 10 les années suivantes. Ainsi, le syndicat envisageait de sensibiliser, lors de la première année de l'action, 125 enfants et 250 en 2015.

Résultats quantitatifs :

En 2012, le SICTOM de la Région d'Auneau a réalisé 11 animations et a sensibilisé environ 275 enfants. Les objectifs fixés lors du diagnostic de territoire du Programme Local de Prévention des déchets ont donc été largement dépassé.

 

En 2015, ce sont 14 classes (environ 350 enfants) qui ont été sensibilisé à la thématique du compostage.
 

Résultats qualitatifs :

A la fin de la sensibilisation de 1/2 journée, un quizz est posé aux enfants pour vérifier si les principales notions du compostage ont bien été comprises.

 

La note moyenne obtenue par an est au minimum de 16,1 et au maximum de 16,8. La majorité des enfants ont donc bien compris les mécanismes du compostage. De plus, il est possible de faire une corrélation entre les résultats obtenus et l'âge des élèves. En effet, les résulats étaient meilleurs dans les classes de CM2.

Mise en oeuvre

Planning :

En 2011, le SICTOM de la Région d'Auneau a réalisé le diagnostic de territoire afin de fixer les objectifs du Programme Local de Prévention des Déchets. L'animateur du Programme s'est ensuite renseigné auprès d'autres collectivités et sur internet afin d'acheter un kit d'animation en 2012.

 

Une lettre a été envoyée chaque année à l'ensemble des écoles du syndicat pour les informer de la démarche.

 

Durant toute l'action, l'Animateur du Programme Local de Prévention des Déchets a amélioré le contenu de la sensibilisation en fonction des remarques des enseignants et des résultats obtenus lors du quizz.

 

 

Moyens humains :

Le temps de travail effectif est estimé à 20 jours pour l'année 2015. Cela correspond au temps d'organisation et de réalisation des animations.

Moyens financiers :

En 2012, le syndicat a dépensé 574 € pour l'achat de la malette de communication. Elle se compose :

- d'un guide pour aider l'animateur à réaliser la sensibilisation.

- d'outils pour expliquer le fonctionnement du compostage (affiches, graines de cresson, ...)

- de 4 ateliers (2 jeux avec un plateau, un jeu de carte, un jeu avec des objets en plastique)
 

Moyens techniques :

Les moyens techniques se limitent au prêt des salles de classe pour la réalisation des animations.

Partenaires moblisés :

Les écoles primaires du syndicat.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action peut être reproduite très facilement dans une autre structure. Il suffit d'acheter un kit de communication pour de l'adapté en fonction des retours suite aux premières sensibilisations.

Recommandations éventuelles :

Il est nécessaire d'adapter les outils achetés par la collectivité en fonction de l'âge des enfants. Par exemple, le kit acheté par le SICTOM de la région d'Auneau utilise les mots "déchets carbonnés" et "déchets azotés" qui sont trop complexe pour des enfants en primaire.