Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Améliorer la collecte des produits dangereux et favoriser les alternatives

Smictom de la Vallee de l'Authion

4 Bd des Entrepreneurs
Bp 55
49250 Beaufort-en-Vallée

contexte

  • Sensibiliser aux impacts de l’usage des produits dangereux sur l’environnement et la santé humaine.
  • Faire découvrir les alternatives (produits labellisés et produits naturels) lors d’animations thématiques.

 

Les thématiques qui seront plus précisément abordées dans le cadre de cette action sont :

  • la réduction de l’usage des phytosanitaires et traitement pour le jardin / le jardinage naturel
  • les alternatives aux produits d’entretien ménagers : produits labellisés et produits naturels
  • le bon tri et la moindre utilisation des produits dangereux domestiques : piles, ampoules, peintures, solvants,…

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Informer des conséquences des produits dangereux pour l’environnement et promouvoir les alternatives aux produits ménagers.
  • Augmentation des tonnages des DMS en déchetterie (meilleur captage).                                       
  • Mettre en place des moyens de communication pour diffuser les alternatives existantes à l’usage des produits dangereux de jardin et des ménages.
Résultats quantitatifs :

Animations :

En avril 2013 à Longué sur comment réaliser ses produits soi-même (et ainsi éviter les produits dangereux)

Dans les jardineries de Beaufort et de Longué les 24 et 25 avril 2015: 40 personnes sensibilisées.
Sur l’invitation de l’association Corné Air Pur Environnement à la journée « Vivre sainement sans pesticides » le 13 septembre 2015: 80 personnes sensibilisées.

 

Collecte des déchets dangereux :

Mise en place de conteneurs à piles dans 7 communes supplémentaires.

 

Résultats qualitatifs :

Le SMICTOM a mis en place un nouvel outil en 3 dimensions : la "Maison Témoin", visitable sur rendez-vous, avec un volet sur les déchets dangereux.

Mise en oeuvre

Planning :
  • 2011 - Recherche d’acteurs souhaitant travailler sur cette thématique 
  • 2012 à 2016 - Proposition d’animations : moins de phytosanitaires et jardinage naturel ; les alternatives aux produits d’entretien
  • 2011 - Proposer la mise à disposition de collecteurs de piles
Moyens humains :

Communes du territoire

Moyens financiers :

Achat ouvrages contenant des recettes pour fabriquer ses produits soi-même et achat des ingrédients.
 

Moyens techniques :

Bornes à piles

 

Partenaires moblisés :
  • Communes du territoire
  • Corepile pour fourniture des bornes à pile

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Oui

Difficultés rencontrées :

Non

Recommandations éventuelles :

Sans