Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Action de promotion des couches lavables

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Communauté de Communes du Pays de Quimperlé

3, Rue Eric Tabarly
Kervidanou 4
29394 Quimperlé

contexte

Les textiles sanitaires à savoir, les couches-culottes, serviettes hygiéniques, mouchoirs en papier et lingettes à usage ménager, sont en nette augmentation et représente plus de 8% du total de la poubelle d’ordures ménagères, soit 33 kg/hab/an (d’après la dernière étude nationale de l’ADEME sur la caractérisation des ordures ménagères, MODECOM - juin 2009).
On estime que l’âge moyen de l’acquisition de la propreté est d’environ 2,5 ans. De la naissance à la propreté, un enfant utilise environ 5400 couches jetables (à raison de 6 changes par jour), ce qui représente près de 1,1 tonne de déchets, soit un volume de 35 m3 (volume de sa chambre).  

Sur le territoire de la COCOPAQ, une opération « foyers témoins », initiée en 2009, a démontré que l’utilisation de couches lavables présentait un potentiel de réduction considérable. L’un des foyers utilisateurs de couches lavables a vu sa production de déchets diminuer de 50%. Ce constat a incité les élus à promouvoir l’utilisation de cette alternative.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  •  Promouvoir l’utilisation des couches lavables pour les bébés, à travers un soutien financier apporté par la collectivité aux foyers et aux assistantes maternelles intéressés.
  •  Faire en sorte que 500 foyers s’équipent en couches lavables sur le territoire en 3 ans, de 2010 à 2013. Ce qui permettrait d’équiper environ 20% des foyers ayant des bébés.
  •  Sensibiliser et informer les habitants à l’impact économique et écologique des couches jetables ainsi qu’à l’aspect pratique de l’utilisation de couches lavables.
  •  Créer les conditions pour une pérennisation de l’action à l’échelle locale
Résultats quantitatifs :
  • Sur la première année de l’opération (2011), la COCOPAQ a aidé financièrement 48 foyers à s’équiper en couches lavables pour bébé, ce qui représente une diminution de la production de déchets de 53 T sur 2,5 ans, soit 21 T/ an. Elle a atteint 10% de son objectif.
  • En juin 2012, 62 foyers étaient équipés en couches lavables, ce qui représente une quantité de 27 T de déchets évitées / an. La COCOPAQ a atteint 12% de son objectif.
  • Actuellement, une seule assistante maternelle a demandé une aide à l’achat de couches lavables.
Résultats qualitatifs :

La COCOPAQ est la première collectivité de France à avoir mis en place un tel dispositif.
D’autres collectivités en métropole et dans les Dom Tom, questionnent la COCOPAQ et s’engagent dans une action similaire.
Les foyers ayant fait l’acquisition de couches lavables et ayant bénéficié de l’aide sont très satisfaits de leur choix. Ils participent aux réunions que la COCOPAQ organise pour échanger autour de la couche lavable et partager leur expérience avec des futurs parents et d’autres parents utilisateurs. Ces réunions d’échanges ont lieu tous les 2 mois.

Mise en oeuvre

Planning :
  • En Octobre 2010, la COCOPAQ lance l’opération de promotion par une grande campagne d’affichage sur tout le territoire.
  • En Février 2011, la COCOPAQ signe une convention de partenariat avec la CAF, afin que 100% des foyers attendant un enfant puissent recevoir la plaquette d’information.
  • En Juin 2011, la COCOPAQ participe à la semaine internationale de la couche lavable et organise la première réunion d’échanges entre parents.
  • Fin 2011, la COCOPAQ organise une première formation à l’attention des assistantes maternelles : 37 ont été formées.
  • Avril 2012 : durant la semaine du développement durable, la COCOPAQ installe un stand de promotion des couches lavables en divers lieux de passage (ex : marchés).
  • Mai / juin 2012 : deux crèches d’une capacité d’accueil de 30 enfants expérimentent les couches lavables sur 4 enfants pendant 6 mois – 1 an.

 

L’opération est prévue jusqu’en octobre 2013.

Moyens humains :
  • La chargée de mission prévention des déchets effectue le suivi de l’opération. Environ 350h d'équivalent temps plein par an.
  • Envois des dossiers à la Trésorerie tous les mois en partenariat avec le service Comptabilité de la collectivité.
Moyens financiers :

La COCOPAQ apporte un soutien financier allant de 60€ à 160€ par foyer.
Pour un enfant :
-    60€ pour l’achat de 12 couches lavables (ou 120€ pour deux lots)
Pour plusieurs enfants :
-    80€ pour l’achat de 16 couches lavables (ou 160€ pour deux lots).
Ce qui fait un budget moyen pour la collectivité de 52 500€ sur 3 ans pour 500 foyers équipés en couches lavables. 

Moyens techniques :
  • Avoir une bonne connaissance des couches lavables, afin de pouvoir argumenter sur l’intérêt de les utiliser auprès des futurs parents.
  • Dans cette optique, la COCOPAQ a développé 2 outils de communication spécifiques (affiche, dépliant) qui sont diffusés par les relais locaux.
  • Prévoir l’organisation de réunions d’échanges et d’informations auprès du grand public : utilisation d’un pack de démonstration.
Partenaires moblisés :

Distributeurs de couches lavables bretons.
Réseau d’assistantes maternelles.
Associations de la petite enfance.
Structure de la petite enfance.
CAF.
PMI.
ADEME.
Conseil Général.
Citoyens volontaires.
 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Le SYMEED a choisi de racheter les droits de la plaquette de communication réalisée par la COCOPAQ, afin de développer des actions similaires sur l’ensemble du département du Finistère.
C’est une action qui peut être mise en place sur tous types de territoires.
Le fait que la COCOPAQ était la première collectivité à avoir mis en place une telle action, n’a pas réellement été un atout, car il fallait casser les idées reçues sur les couches lavables.

 

Difficultés rencontrées :

C’est une action novatrice en France, car elle s’adresse aux particuliers et aux assistantes maternelles.
LA COCOPAQ est une des premières collectivités de France à promouvoir l’utilisation de couches lavables à travers un soutien financier. A ce jour, d'autres collectivités se sont engagées dans la promotion des couches lavables.

Recommandations éventuelles :

Il est important de présenter des couches lavables aux citoyens pour qu’ils voient que c’est un lange tout à fait moderne, et guère plus contraignant que les langes jetables :

  • Tous les 2 mois, la COCOPAQ organise des réunions d’échanges afin de sensibiliser les parents non utilisateurs aux couches lavables. Les parents utilisateurs jouent le rôle de prescripteur et de conseiller.
  • La COCOPAQ est présente sur les marchés durant la Semaine du Développement Durable (stand de démonstration).

Il est indispensable de s’entourer d’acteurs clés  qui bénéficient d’une crédibilité affirmée (ex : CAF, PMI, sages-femmes, RAM).