Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Achat Malin

Syndicat Mixte pour la Valorisation des Déchets de Corse

5 B Rue du Colonel Ferracci
20250 Corte
Marie-emmanuelle Arrighi
marie-emmanuelle.arrighi@syvadec.fr

contexte

Il est aujourd’hui nécessaire de sensibiliser le grand public à une problématique croisée : la baisse du pouvoir d’achat et la protection de l’environnement.

C’est pourquoi l’opération « Achat Malin » prend place au sein des grandes et moyennes surfaces (GMS). Au-delà d’une action phare menée en partenariat avec les grandes surfaces de l’île, Achat Malin vise à participer à l’éducation éco-responsable des consommateurs en diffusant des gestes clés qui, au quotidien permettent de faire des économies tout en préservant l’environnement (compostage, produits éco-labellisés, stop pub, vaisselle réutilisable, cadeaux dématérialisés…)

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Modifier les habitudes de consommation des clients des GMS
  • Réduire la quantité de déchets produite à la maison
  • Accompagner les GMS dans une démarche éco-responsable
  • Sensibiliser les GMS aux emballages inutiles
  • Mettre en évidence le fait que réduire sa production de déchet, dès l’acte d’achat, permet de faire des économies.
Résultats quantitatifs :

11 GMS partenaires

11 animations réalisées

1 stand d’animation créé

1 guide achat malin édité et distribué

1 bloc note spécifique édité et distribué

621 personnes sensibilisées

Résultats qualitatifs :

- Un public globalement intéressé : les enfants sont très attirés par les visuels de l’opération ; les personnes entre 40 et 65 ans sont ouverts à la discussion et expriment souvent leur avis sur la prévention, la pratique du tri sélectif et la collecte organisée par les collectivités. Un faible pourcentage (moins de 2%) avoue déjà pratiquer des « achats malins ».

 

- Des grandes surfaces partantes pour la mise en place des animations. Certaines ont proposé des promotions pendant la semaine. Un constat en demi-teinte : aucune des GMS concernées par la loi Grenelle II n’avait mis en place le tri en sortie de caisse en avril 2012.

Mise en oeuvre

Planning :

Etude, recherche d’expériences

2011 - 2012

Préparation d’un dossier synthétique pour présentation aux GMS

Janvier 2012

Visites GMS

Janvier – février 2012

Préparation des outils

Février, mars, avril 2012

Signature d’accords avec les GMS

Mars 2012

Mise en place de l’opération

Avril 2012 (semaine DD)

Insertions presse

Avril 2012 (semaine DD

 

Moyens humains :

Personnel impliqué en interne :

  • Responsable Service Prévention
  • Chargé de projet prévention
  • Chargé de communication
  • Animateurs
  • Services généraux

 

==>Nombre d’heures globales en 2012 : 867 h

Moyens financiers :

Création des outils (guide, bloc note, stand, presse) : 11 345 € HT

Moyens techniques :

- Véhicule pour le transport du matériel.

- Stand (paravents, comptoir accueil, guide, bloc note).

Partenaires moblisés :
  • ADEME
  • OEC
  • GMS : Géant Casino Toga, Leclerc Ile Rousse, Géant Casino Furiani, Monoprix Bastia, Casino Corte, Géant Casino Porto Vecchio, Carrefour Market Borgo, Super U Calvi, Leclerc Annonciade, Hyper U Folelli, Hyper U Bastia

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :
  • Cette action est reproductible sur tous les territoires.
Difficultés rencontrées :
  • Des promotions sur des produits correspondant aux gestes d'achat éco-responsable, ont été mises en place par certains des partenaires.
  • Le Syvadec s'est attaché a développé un discours qui soit adapté à tous les lieux d'achat (GMS, marché, magasin de proximité...).
Recommandations éventuelles :
  • Une implication des responsables techniques des GMS est indispensable.
  • Afin d ‘éviter les écueils liés à la mise en avant de marques, le choix a été fait de ne pas avoir recours à des chariots contenants des marchandises