Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Accompagnement des commerces de proximité à la suppression des sacs plastique de caisse à usage unique

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Smictom d'Alsace Centrale

contexte

 

Le SMICTOM a souhaité anticiper la suppression au 01/01/17 des sacs plastique de sortie de caisse à usage unique en accompagnant les commerces de proximité et les habitants de son territoire.

 

Le SMICTOM a mené une réflexion sur le fait de s’engager dans une démarche ne générant pas d’afflux supplémentaire de matière plastique bien souvent issue d’Asie.  Il est choisi de faire fabriquer des sacs réutilisables à partir de t-shirts grâce à une solution trouvée avec plusieurs partenaires locaux de l’Economie Sociale et Solidaire. Ces sacs sont confectionnés dans un rayon de 20 km de la Collectivité, à l’aide de matière collectée dans un rayon de 50 km.

Les sacs sont diffusés aux habitants par 29 partenaires, 21 commerces et des animateurs du SMICTOM lors de 39 évènements spécifiques, notamment marchés hebdomadaires et manifestations locales. Un flyer présentant les consignes de tri des textiles et un tutoriel de fabrication d’un « sac  t-shirt » sont joints à chaque sac.

La confection occasionne des chutes de production : les manches de t-shirts propres et en coton. De nombreux partenaires (réparateurs et clubs vélo, Repair’café…) les utilisent sous forme de chiffons de nettoyage ou d'essuyage.

 

Afin d’aider les commerçants à préparer leurs clients à un changement de comportement lors de leurs courses, le SMICTOM propose un kit de communication à chaque établissement : 1 affiche informative et 150 flyers implicatifs. La fourniture de ce kit est est conditionnée à la signature de la charte de bonne pratique les engageant à ne plus fournir de sacs de caisse plastique à usage unique. 212 commerces de proximité présentant un débit de distribution important de sacs jetables sont ciblés : boulangeries, boucheries, petites surfaces d’alimentation générale, tabacs-presse et pharmacies.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Réduire la production de déchets plastiques
  • Mobiliser et accompagner les commerces de proximité
  • Soutenir l’Economie Sociale et Solidaire
  • Promouvoir la collecte et le recyclage des textiles
Résultats quantitatifs :
  • Quantité de sacs réutilisables diffusée : 5000
  • Nombre de commerçants engagés : 152 (72% des commerces ciblés)
  • Quantité annuelle de plastique évitée via les sacs t-shirt : 3 tonnes (durée de vie estimée 1 à 2 ans)
Résultats qualitatifs :
  • Création d’activité temporaire locale (19% de l’activité 2016 pour l’association confectionnant les sacs)
  • Participation au changement de comportement dans les actes d’achat
  • Accueil très favorable des citoyens et des commerçants sur le fond et la forme

Mise en oeuvre

Planning :

Fabrication locale de sacs réutilisables

  • Mars 2016 : recherche de produits auprès de fournisseurs français
  • Mars 2016 : recherche de solutions locales avec des partenaires de l'Economie Sociale et Solidaire
  • Avril à août 2016 : réalisation des sacs en Alsace Centrale

 

Sensibilisation des associations de commerçants

  • Mars 2016 : réunions avec un animateur de la CCI et échanges téléphoniques avec des agents de développement de Communautés de Communes
  • Avril 2016 : envoi d'un courriel d’information : explication synthétique de la loi, présentation de la proposition d’accompagnement des commerces adhérents, proposition de charte
  • Avril à juin 2016 : échanges téléphoniques avec des associations par un animateur du SMICTOM
  • Avril à juin 2016 : rencontre des associations et échanges téléphoniques par un animateur de la CCI
  • Avril à juin 2016 : signature de la charte

 

Sensibilisation des commerçants

  • Mars 2016 : réunions avec un animateur de la CCI pour l'identification des commerces du territoire
  • Avril 2016 : envoi d'un courrier d’information : explication synthétique de la loi, proposition d’alternatives, proposition d’accompagnement par signature d'une charte
  • Mai à juin 2016 : rencontres ou échanges téléphoniques avec les gérants par un animateur du SMICTOM
  • Mai à juin 2016 : rencontres ou échanges téléphoniques entre les associations de commerçants et les commerçants
  • Mai à juin 2016 : remise du kit de communication par un animateur de territoire du SMICTOM
  • Octobre 2016 : enquête pour le bilan de l'action

 

Sensibilisation des citoyens

  • Mars à juillet 2016 : information par divers médias : Echo citoyen d’Alsace Centrale, presse, radio, réseaux sociaux, lettre du Club Optimo…
  • Mai à août 2016 : diffusion de sacs réutilisables en manifestations locales par des partenaires ou les animateurs du SMICTOM
  • Juin 2016 : ateliers de fabrication de sacs réutilisables organisés par le SMICTOM et des partenaires
  • Juin à juillet 2016 : diffusion de sacs réutilisables sur les marchés hebdomadaires par les animateurs du SMICTOM et/ou des commerces partenaires
  • Depuis mai 2016 : apposition d'affiches dans les commerces et diffusion de flyers par les commerçants
Moyens humains :
  • Organisation, animation et suivi du projet : SMICTOM
  • Collecte et tri des t-shirts : L’Etikette (bornes de déchèteries) et Relais Est (bornes hors déchèteries)
  • Lavage des t-shirts : ESAT Les Tournesols à Sainte-Marie-aux-Mines
  • Repassage et confection des sacs : Tremplins Linge Service à Sélestat et Ribeauvillé
Moyens financiers :
  • Temps consacré en interne : 0.5ETP
  • Fabrication de sacs réutilisables10 600 € TTC
  • Communication et sensibilisation : 5 400 € TTC
  • Subvention : 70% du coût HT total par l’ADEME
Moyens techniques :
  • Matériel d'animations et d'outils de communication
  • Matériels professionnels de blanchisserie, repassage et couture
  • Bornes de collecte de vêtements et installation de tri
Partenaires moblisés :
  • CCI Alsace : rencontre avec les associations de commerçants, fourniture de données, expertise
  • Partenaires associatifs, institutionnels et professionnels : sensibilisation, diffusion et la promotion de la démarche
  • Presse, radio et télévision locales : promotion de la démarche par des articles et des reportages

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action est reproductible sur d'autres territoires et de nombreuses variantes peuvent être imaginées.

Difficultés rencontrées :

Le sac t-shirt est 100% Alsace Centrale et 70% des chutes de production ont trouvé une seconde vie.

Recommandations éventuelles :
  • Besoin de moyens humains, techniques ou financiers significatifs sur plusieurs mois.
  • Validation de la démarche par la signature d’une charte avant la mise en place sur le terrain : c’est plus lourd à gérer mais cela permet d’assurer une meilleure implication et un engagement plus pérenne du commerçant.

Au-delà de la suppression des sacs de caisse, cette action s'inscrit sur du long terme car elle ouvre des portes pour de nombreuses actions et animations sur de multiples thématiques de prévention des déchets et d’économie circulaire. La clé de réussite réside probablement dans le temps consacré à chaque interlocuteur pour échanger sur son fonctionnement et sa gestion des déchets. L’adhésion au réseau d’acteurs du territoire Club Optimo de plus de 50% des participants à l’opération permet de maintenir un contact trimestriel. (http://www.optigede.ademe.fr/sites/default/files/fichiers/Opex89_Reseau_acteurs_Club_Optimo_Smicto_%20Alsace_VF.pdf)