Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Programme Local de Prévention, année 6, Smictom du Sud-Est de l'Ille et Vilaine

SMICTOM Sud-Est 35 (Ille-et-Vilaine)

28 rue Pierre et Marie Curie
35500 Vitré
02 99 74 44 47
133 280 habitants
MIXTE à dominante rurale

Carte d'identité du programme

Olivier HASLE, Jennifer LOHUES
o.hasle@smictom-sudest35.fr
133 280 habitants concernés
2009 Année de réalisation
6 Nombre d'années réalisées

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

La prévention des déchets a réellement porté ses fruits puisque le syndicat constate une baisse des OMa de l'ordre de 13% depuis le début du Programme.

La prévention est désormais ancrée comme une compétence du SMICTOM reconnue par les habitants. La diversité des actions est nécessaire pour sensibiliser les usagers et réduire les différents types de déchets contenus dans notre poubelle.

Cette identité désormais acquise est un premier pas vers d'autres actions et autres démarches afin de sensibiliser tous les acteurs et développer l'économie circulaire sur notre territoire.

L'objectif politique de notre syndicat réside dans une volonté continue de produire moins de déchets, de consommer autrement et de valoriser au mieux.

Elu référent : Mr TESSIER, Vice président du SSE35 en charge de la préventi

Les performances du programme

Indicateurs Valeurs pour 2015 Objectifs pour la fin du programme Valeurs réalisées
2009 2010 2011 2012 2013 2014
Production de déchets
en kg/hab
OMA 297,60 276,80 283,20 278,90 273 264,70 258,90 257,10
DMA 518,10 481,80 501,10 485,40 498 206,90 488,30 492,40
Nombre d'équivalents temps plein de l'équipe projet   0,98 1,98 2,10 2 2 2 2
Nombre de partenaires mobilisés   0 0 0 2 3 19 16
Nombre de relais mobilisés   74 70 70 70 70 70 70
Coût annuel du programme par habitant                
Coût aidé annuel de gestion des déchets par habitant     55,51 51,51 51,85 49,3 49,36 50,45
Réalisation d'une enquête auprès des ménages

Résultats des enquêtes :

Le SMICTOM a réalisé en fin de PLP, une enquête de satisfaction auprès des ménages du territoire. L'objectif est de comparer les résultats à ceux obtenus lors de l'enquête réalisée en 2010, en début de programme.

711 ménages ont été interrogés par téléphone entre le 29 mai et le 16 juin 2015

Voici quelques résultats marquants:

44% des ménages interrogés compostent leurs déchets verts contre 29% en 2010.

56% compostent leurs déchets de cuisine contre 53% en 2010.

85% cherchent de manière concrète et quotidienne à réduire leurs déchets contre 80% en 2010.

 

Analyse des résultats par la collectivité

Les actions de prévention menées ont permis d'atteindre largement l'objectif affiché. Le perception de la sensibilisation à la réduction des déchets a vraiment évolué depuis le début de programme. En effet, les personnes touchées ne sont plus que des personnes déjà sensibilisées par l'environnement. Nous avons réussi à élargir nos cibles en construisant autrement nos actions.

Tous les agents du SMICTOM, les élus et les partenaires se sont impliquées dans la démarche.

Tous ces paramètres ont permis d'obtenir à une telle baisse des OMA.

Les DMA étant davantage liés aux conditions climatiques ont tout de même réduit de manière importante.

Les professionnels et les artisans restent des cibles difficiles à atteindre. Les perspectives consistent à donc à sensibiliser ces acteurs et de poursuivre les actions engagées.

 

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre :

Le syndicat s'est associé dés le début du programme aux communautés de communes adhérents au SMICTOM. Les responsables environnement des structures ont participé activement aux actions les premières années. Néanmoins, nous avons senti un léger essoufflement au fil des années du fait de la diversité de leurs missions.

D'autres partenariats sont nés, notamment avec les jardineries et les loueurs en motoculture pour la promotion du broyage individuel, de la charte jardiner au naturel.

Des prestataires sont devenus des partenaires actifs de nos actions notamment concernant le compostage domestique et le gaspillage alimentaire.

Enfin, le diagnostic de 2009-2010 avait mis en avant un milieu associatif dédié à l'environnement peu développé. Certaines comme Vivre à Argentré sont des partenaires toujours présents mais il est vrai que l'action de subventions aux associations qui mettent en place des actions de réduction des déchets permet d'ouvrir des portes qui créeront de futurs partenariats.

 

Relais mobilisé :

Les principaux relais du programme ont été identifiés dés le début: il s'agit des mairies. Aux nombres de 74, elles sont au nombre de 70 aujourd'hui du fait d'une évolution de notre territoire en 2011.

Les associations sont également des relais importants de nos messages auprès des usagers.

Action éco-exemplaire réalisée :

L'éco-exemplarité reste un thème difficile à aborder et à traiter en termes de réduction des déchets. En effet, les emplois du temps ne permettent pas tout le temps d'impliquer les agents autour d'une action interne. Bien sûr des actions comme l'optimisation de l'usage du papier, organiser un repas d'équipe sans déchets, se retrouver autour d'un lombricomposteur  fonctionnent, mais il est difficile d'apporter de la diversité. Nous avons essayé à de multiples reprises d'organiser des ateliers liés au gaspillage alimentaire, à la fabrication de produits d'entretiens ménagers alternatifs ou autres mais nous nous sommes vite confrontés à des problèmes de planning.

Néanmoins, c'est une thématique qu'il faut continuer à stimuler et à développer.

 

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes

Thème Nombre
d'actions
Exemple d'actions
Sensibiliser les publics à la prévention 3 Eco-festivité
Eco-exemplarité de la collectivité 1 Lutte contre le Gaspillage Alimentaire
Actions emblématiques nationales 4 Lutte contre le Gaspillage Alimentaire
Evitement de la production de déchets 1 Equipement des déchèteries en caissons seconde vie
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
1 Entreprises engagées

Voir les 9 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme

Le regard de l'ADEME

Le SMICTOM  est un territoire dynamique qui a lancé de nombreuses initiatives pour sensibiliser, informer sur la réduction des déchets. L'atteinte des résultats confirme l'engagement de l'équipe projet sur cette thématique et l'implication des élus qui s'engagent dans la diminution des tonnages collectés. La diversité des actions que le syndicat a mené  est particulièrement intéressante car elle illustre toutes les initiatives qui peuvent être lancées sur un territoire et souligne ainsi son dynamisme.