Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Programme Local de Prévention, année 5, Smictom Plaine Dijonnaise

Smictom Plaine Dijonnaise

Maison de l'Intercommunalité
Impasse Arago, Bp 5
21110 Genlis
00 00 00 00 00
31 233 habitants
MIXTE

Carte d'identité du programme

Simon DELEYROLLE
prevention@smictom-plainedijonnaise.fr
30 082 habitants concernés
9 Année de réalisation
5 Nombre d'années réalisées

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

Lancé en 2012, il y a donc 5 années, le programme local de prévention s'est révélé très positif. L'objectif de diminutionde 7% des OMA fixé par l'ADEME en 2011 est atteint.  Le tonnage d'ordures ménagères résiduelles est passé de 6 000 tonnes en 2011 à 4 748 tonnes en 2016, soit de 189,63 kg / habitant en 2011 à 157,85 kg / habitant en 2016. Cette réduction de tonnage de 31,78 kg/ habitant et par an représente financièrement un gain se situant entre 63 000 € et 70 000 € par an. L'impact sur les volumes traités en déchèterie est aussi révélateur de l'efficacité du programme local de prévention : 13 015 tonnes déposées en 2011, 10 117 tonnes déposées en 2016. Ces chiffres parlent d'eux-mêmes et le gain économique résultant des actions entreprises est supérieur à 89 000 € par an depuis 2014. Un coût de prévention s'élevant en 2016 à 1,50 € / habitant et par an, une économie réalisée de 2 € sur les ordures ménagères résiduelles et de l'ordre de 3 € pour les déchèteries, toujours par habitant et par an, dénotent l'efficacité des mesures prises. Inutile de préciser qu'il faut maintenir, poursuivre ce qui a été entrepris et se donner, si possible, les moyens de mener de nouvelles actions de prévention. Une orientation vers un programme départemental d'économie circulaire peut être une solution tout en préservant l'intérêt des utilisateurs.

Elu référent : Michel Mangold, 3e Vice-Président du SMICTOM - Élu en charge

Les performances du programme

Analyse des résultats par la collectivité

L’année 2017 marque le terme d’un engagement contractuel de cinq ans entre l’ADEME, les partenaires du territoire, et le SMICTOM de la Plaine Dijonnaise. Mais cet engagement mutuel est loin de toucher à sa fin. En effet, les enseignements tirés des cinq années passées nous prouvent quotidiennement que l’union fait la force, particulièrement en matière de prévention des déchets.

 

Le travail en partenariat avec les acteurs du territoire restera la clé essentielle de l’efficacité de ce programme local de prévention des déchets. Si la construction de ces partenariats est parfois longue, et appelle la compréhension et l’intégration des objectifs, des modes de fonctionnement, des contraintes de chacun, le résultat est presque à coup sûr le succès. Nombreux sont les exemples, qu’il s’agisse d’actions en lien avec les autres institutions du territoire, les associations ou même, en interne.

 

Plus que jamais déterminé à poursuivre son action, Le SMICTOM porte la prévention comme axe majeur dans l’exercice de sa compétence collecte et traitement des déchets.

 

Cela se traduit par :

 

 - Le développement du service prévention des déchets (pérénnisation du poste de chargé de mission prévention),
- La mise en place d’un PLP n°2 en cours d’étude sur notre territoire.
- L’adhésion au futur Programme Départemental d’Economie Circulaire (PEDC) piloté par le Conseil Départemental de la Côte-d’Or.

 

 

Dans un contexte réglementaire en pleine évolution, mais favorable à la prévention des déchets, et dans une période économique complexe, le SMICTOM de la Plaine Dijonnaise œuvre chaque jour à la maîtrise de ses coûts de collecte et de traitement : par la prévention, mais aussi par l’implication de l’ensemble des équipes afin d’assurer une gestion aussi rigoureuse que possible des déchets pris en charge en limitant au maximum leur quantité et leur nocivité : La prévention des déchets est désormais inscrite dans l’ADN du SMICTOM 

 

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre :

Conseil Départemental de Côte d'Or, 1 collège, 1 lycée, 1 MFR, 21 écoles, 1 centre social, 2 bailleurs sociaux, 13 associations, Emmaüs,  2 GMS, 10 commerçants, 2 EHPAD, 5 crèches, 

Relais mobilisé :

29 communes, presse, radio, écoles, la poste, 2 guides composteurs.

Action éco-exemplaire réalisée :

- Formation des agents communaux à la prévention des déchets

- Mutualisation d'un broyeur à végétaux pour les 29 communes (et journées de broyage à destination des particuliers les samedi)

- Mise en place du tri et du compostage dans les cimetières du territoire syndical. 

Voir la fiche action : Eco-exemplarité des collectivités : Mutualisation d'un broyeur à végétaux.

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes

Thème Nombre
d'actions
Exemple d'actions
Sensibiliser les publics à la prévention 1 Kit du « Petit Eco t’d’Orien »
Eco-exemplarité de la collectivité 1 "Mon beau sapin, roi du Jardin" - Opération de broyage de sapins de Noël en déchèterie.
Actions emblématiques nationales 1 "Mon beau sapin, roi du Jardin" - Opération de broyage de sapins de Noël en déchèterie.
Evitement de la production de déchets 1 "Pain, n'en perdons plus une miette" - Distribution de sacs à pain en Boulangerie
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
1 Ateliers "faire ses produits d'entretien au naturel"

Voir les 7 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme

Le regard de l'ADEME

Les résultas du SMICTOM de la Plaine Dijonnaise sont remarquables en particulier concernant la baisse des OMR. Les résultats sont proches de ceux qu'obtiennent certains territoires en tarification incitative. Ceci est en grande partie dù à un travail de fond avec les acteurs locaux et le tissage de nombreux partenariats. L'effort est à poursuivre du côté des déchèteries et en particulier des déchets verts qui reste un gisement important à réduire.