Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Programme Local de Prévention, année 4, Communauté d'Agglomération Limoges Métropole

Communauté d'Agglomération Limoges Métropole

64 avenue Georges Dumas
BP 3120
87031 Limoges
05 55 45 79 30
207 511 habitants
URBAIN

Carte d'identité du programme

Marion Fourches, Murielle Olive, Delphine Ruchaud
murielle_olive@agglo-limoges.fr
207 511 habitants concernés
2011 Année de réalisation
5 Nombre d'années réalisées

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

Le changement de nos modes de vie, au cours de ces soixante dernières années, a fait augmenter la production de déchets avec toutes les conséquences induites : impacts sur l’environnement et la santé, dégradation de notre cadre de vie, augmentation des coûts de gestion des déchets pour les collectivités et donc pour le contribuable.

 

La réduction de la production de déchets est donc devenue une priorité. Limoges Métropole s’est saisie de cette thématique dès 2005 en relayant sur le territoire des actions emblématiques nationales comme le compostage ou le Stop Pub.

 

Notre communauté d’agglomération s’est par la suite engagée dans un programme local de réduction des déchets en signant l'accord cadre avec l'ADEME le 19 novembre 2010. Grâce à un plan d’actions ambitieux notamment  sur le compostage (individuel, en pied d’immeuble mais aussi chez les gros producteur, le broyage de branches et le jardinage au naturel) ou le réemploi d’objets, les objectifs de réduction des ordures ménagères et assimilés de 7% ont largement été atteints sur les 5 dernières années. Mais il faudra encore aller au-delà, à travers notamment le Territoire Zéro Déchet, Zéro Gaspillage dont Limoges Métropole est lauréate… Les biodéchets (déchets verts apportés en déchèteries mais aussi ceux contenus dans les OM) restent le gisement d’évitement principal. Les actions sur le compostage et le jardinage au naturel restent donc prioritaires pour les prochaines années.

 

Au-delà des enjeux environnementaux locaux, la réduction des déchets contribue à l’économie des ressources naturelles globales et à la limitation des transports. Elle contribue ainsi à limiter la pollution atmosphérique ou encore le réchauffement climatique.

 

La mise en place d’un programme de réduction des déchets pour nos territoires contribue aussi à la création d’emplois locaux (compostage, réemploi d’objets via des associations). Elle est ainsi au croisement des 3 piliers du développement durable offrant l’opportunité aux territoires de continuer à se développer de manière durable grâce à la mobilisation de tous les acteurs, du citoyen aux plus grosses structures.

Elu référent : Jean- Noel Joubert, secrétaire en charge de la gestion des d

Les performances du programme

Indicateurs Valeurs pour 2009 Objectifs pour la fin du programme Valeurs réalisées
2011 2012 2013 2014
Production de déchets
en kg/hab
OMA 338,10 314,40 323,70 316 310,30 311,70
DMA 470,10 437,20 473,20 456,60 454,20 478,70
Nombre d'équivalents temps plein de l'équipe projet   4 1 2,50 4 4
Nombre de partenaires mobilisés   148 0 8 64 81
Nombre de relais mobilisés   323 0 19 138 177
Réalisation d'une enquête auprès des ménages

Résultats des enquêtes :

Sondage réalisé en septembre auprès de 600 foyers.

Taux de réponse de 81% (conforme au taux observé habituellement sur la région).

Le nombre global d’usagers ayant entendu parler de la réduction des déchets a diminué (- 8 points), mais le niveau de connaissance global est qualitativement meilleur qu’en 2010. Les usagers ont su citer plus fréquemment de réels gestes de réduction des déchets et ne pas se limiter à la notion du simple geste de tri.

La pratique des actions de compostage est en légère hausse que ce soit en habitat individuel ou collectif

Le service de broyage de branches est connu par 41% des usagers mais seuls 3 % déclarent l’avoir utilisé. Le principal frein à l’utilisation des services de broyage est le peu de branchage généré par les usagers qui préfèrent ainsi se rendre à la déchèterie « gratuite ».

Les couches lavables sont considérées comme non pratiques d’utilisation.

Les supports plébiscités sont le magazine de Limoges Métropole et les spots télé et radios. Le site internet de l’agglo est délaissé sur ce sujet.

L’une des cibles la moins sensibilisée à la réduction des déchets est la catégorie des moins de 39 ans.

Analyse des résultats par la collectivité

L'objectif de réduction de -7% sur les OMA a été plus qu'atteint mais Limoges Métropole reste vigilante sur les DMA qui diminue dans une bien moindre proportion.

Les déchets verts apportés en déchèterie restent le gros gisement sur lequel agir.

Dans le nouveau programme d'actions développé, le but sera de faire diminuer ce gisement en priorité avec les biodéchets de préparation également.

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre :

Le programme local de prévention des déchets a permis de nouer des partenariats avec des acteurs variés et sur toutes les actions engagées:

- les bailleurs ou les syndics pour le compostage en pied d'immeuble : ils ont été contactés directement ou pour faire suite à la demande d'un résident pour l'installation d'un composteur. Le partenariat va de la simple autorisation d'installation d'un composteur à l'implication du bailleur dans l'apport de matière sèche ou à sa participation lors du retrait de compost avec leurs résidents,

- les associations pour le réemploi : pour les journées réemploi, les associations sont présentes avec leur camion 4 jours par an sur les déchèteries. Elles sensibilisent ainsi les usagers au réemploi et font connaître leur association. Pour les bennes "réemploi", elles passent collecter la benne mise à leur disposition à des fréquences prévues dans une convention de partenariat. Les associations revendent ensuite les objets dans leur ressourcerie,

- les maternités ou personnel médical pour les couches lavables : le partenariat va de la simple acceptation de mise en place d'affiches ou de documentation au sein de la maternité à l'intervention régulière lors des cours de préparation à la naissance,

- les acteurs de la restauration collective pour le gaspillage alimentaire : ils mettent en application les actions entrevues lors de la semaine de sensibilisation des élèves comme par exemple "assiette grand ou petit appétit".

Relais mobilisé :

Les relais sont constitués par les référents compostage qui préviennent la collectivité en cas de dysfonctionnement d'un composteur. Ils parlent également de leur action de compostage à leurs contacts pour les inciter à mettre en oeuvre aussi cette pratique de leur côté. ils sont les contacts privilégiés lors des opérations collectives autour des composteurs.

Action éco-exemplaire réalisée :

Pour son programme d'action, Limoges Métropole a développé 4 thèmes autour de l'éco exemplarité:

- Eco exemplarité au sein des services de Limoges Métropole

- Eco exemplarité au sein des communes adhérentes à Limoges Métropole

- Accompagnement à l'éco-exemplarité des professionnels

- Accompagnement à l'eco-exemplarité des commerçants du centre-ville de Limoges

Voir la fiche action : Eco- exemplarité des services de Limoges Métropole

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes

Thème Nombre
d'actions
Exemple d'actions
Sensibiliser les publics à la prévention 7 Pique nique zéro gaspi
Eco-exemplarité de la collectivité 2 Accompagner par des moyens techniques et matériels des projets de compostage en habitat collectif
Actions emblématiques nationales 3 Accompagner par des moyens techniques et matériels des projets de compostage en habitat collectif
Evitement de la production de déchets 3 Organiser la prestation de broyage de branchage à domicile
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
2 Sensibiliser à la réduction des déchets au travail

Voir les 8 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme