Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Opération FOYERS TEMOINS

Communauté d'agglomération de l'espace Sud Martinique CAESM

Lotissement Frangipaniers
97228 Sainte-Luce
Mélanie Likao-galilee
melanie.likao-galilee@espacesud.fr

contexte

La campagne de caractérisation des ordures ménagères 2012 en Martinique a permis de relever les principaux gisements composant la poubelle martiniquaise :

  • 24,9 % de Fraction fermentescible des ordures ménagères (FFOM) soit 81 kg/hab./an pour l'Espace Sud ;
  • 31,1 % d'emballages en tout genre (plastiques, cartons, verres) soit 130 kg/hab./an pour l'Espace Sud ;
  • 9,6 % de papiers (prospectus, bureautique et autres) soit 31 kg/hab./an pour l'Espace Sud ;

La grande partie de ces déchets étant issue des ménages, il apparaissait opportun pour le programme de prévention que ceux-ci fassent l'objet d'une action privilégiée. De plus, les faibles taux de tri sélectif des déchets montrent que les Eco-gestes sont peu développés au sein des foyers.

En 2009, le territoire Sud comprenait 47 697 ménages soit 2,5 individus par ménage en moyenne (donnée du diagnostic territorial). Il s'agissait donc de réaliser une opération ciblée de communication qui s'appuie sur des témoignages et des expériences concrètes au sein des ménages.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L'objectif de l'action est de s'appuyer sur des témoignages concrets de ménages du territoire pour sensibiliser à la prévention des déchets et à l'adoption des gestes de prévention.

Ces témoignages doivent s'appuyer sur des résultats chiffrés de réduction des quantités de déchets au sein d'un foyer.

Ces foyers ont été recrutés par le biais des CCAS des communes concernées. Il s'agissait vraiment de mettre en avant les possibilités d'économies liées à la mise en application de gestes de réduction des déchets, et leur utilité lorsque l'on a un revenu modeste à moyen.

Objectifs d'activité :

Réaliser une opération témoin sur 10 à 15 foyers avant 2018.

Communiquer sur les résultats et les liens entre réduction et économie.

Résultats quantitatifs :

Participation : 11 foyers inscrits, 7 foyers engagés, 6 foyers ayant mené l'opération jusqu'au bout soit 13 personnes.

Réduction des déchets : réduction annuelle estimée à 76 kg/hab/an soit 33 %.

Économie (seul 3 foyers ayant transmis leurs données financières, nous ne pouvons garantir la représentativité de la donnée) :

FOYER 1 - Un adulte

  • Réduction des déchets : 22 %
  • Économies : +60 % (ce foyer n'a pas réalisé d'économies, cependant, nous n'avons pu identifier les raisons de cette hausse importante, hormis une réception durant le mois d'avril)

FOYER 2  - Un adulte, deux adolescents

  • Réduction des déchets : 33,77 %
  • Économie : -6,8 %

FOYER 3  - Deux adultes, deux enfants

  • Réduction des déchets : 52,4 %
  • Économie : -10,4 %
Résultats qualitatifs :
  • Création d'une bonne cohésion de groupe à compter de l'engagement.
  • Participation aux ateliers insuffisante.

Mise en oeuvre

Planning :
  • Validation administrative de l'action 3 semaines - S1 à S3 ;
  • Marché d'accompagnement des foyers - 5 mois - S4 à S9 ;
  • Appel à candidatures : 6 semaines S10 à S16 ;
  • Lancement de l'opération - 23 Mars 2017 - S17 ;
  • Diagnostic 4 semaines - S18 à S22 ;
  • Engagement des foyers - S23 ;
  • Mise en oeuvre des gestes 10 semaines - S24 à S34, (avec 4 ateliers ou rencontres, le but des ateliers étant d’aider les foyers témoins à trouver des astuces pour la mise en œuvre des actions choisies.) ;
  • Clotûre avec présentation des résultats - S35.

Ateliers et rencontres:

  • S23 – « Signature de la charte d’engagement et choix des gestes de réduction » ;
  • S25 - « L’entretien de la maison à moindre déchets » : apprendre à fabriquer ses produits d’entretien. Fabriquer ses produits d’entretien permet de réduire la nocivité de ses déchets et le nombre d’emballages à jeter (aérosols, flacons de produits ménagers…) ;
  • S26 - « Réparer au lieu de jeter » : apprendre à réparer du petit électroménager, apprendre à coudre, notamment pour confectionner un sac cabas, apprendre à donner une deuxième vie aux objets pour éviter d’en faire des déchets ;
  • S31- « Eviter le gaspillage alimentaire » : mieux conserver les aliments, cuisiner les restes, mieux connaître les dates limites de consommation ;
  • S33 - « Savoir éviter les déchets dès l’achat » : repérer les conditionnements mois générateurs de déchets en supermarché.

Première diffusion des résultats durant la SERD 2017.

 

Moyens humains :
  • Préparation : 0.02 ETP ;
  • Mise en oeuvre : 0,41 ETP.
Moyens financiers :

46 593,66 €, dont 35 000,00 € de prestation d'accompagnement

Moyens techniques :

Mise à disposition de salles par les mairies (salle de conseil, foyers ruraux...).

Mise à disposition de matériel par l'association MADININAIR pour un atelier.

Mise à disposition d'exposition lutte contre le gaspillage alimentaire par le CARBET DES SCIENCES pour une rencontre.

Vidéoprojecteurs et écrans pour les rencontres et réunions

Partenaires moblisés :
  • Madininair ;
  • EcoMobile (Repair café) ;
  • Carbet des sciences ;
  • 4 Mairies où résident les participants.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Reproductible tous les trois ans.
Opération coûteuse et très chronophage.

Difficultés rencontrées :

Réalisée avec l'aide des CCAS des communes visées.

Recommandations éventuelles :

Pour ce type d'opération, il est préférable d'avoir un agent, dédié en interne, qui suit l'opération et accompagne les foyers.

La collaboration avec les mairies et les associations réduit considérablement les coûts.

Les messages ne doivent pas être moralisateurs.

Il faut pouvoir exploiter et valoriser les résultats obtenus. Les notres serviront en plus de support au guide de prévention des déchets.