Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les écoles primaires et les sites périscolaires de la Vallée de la Doller

Sictom de la Zone Sous Vosgienne

40 B Avenue Jean Moulin
90110 ROUGEMONT-LE-CHATEAU
Angélique Simart
asimart.sictom@orange.fr

contexte

Dans le cadre de son Programme Local  de Prévention des Déchets, le SICTOM a souhaité travailler sur le gaspillage alimentaire en restauration collective et plus particulièrement en restauration scolaire.

Un programme de sensibilisation pour les élèves, les enseignants et le personnel des sites périscolaires a été mis en place en mars/avril 2015, en partenariat avec le Groupuscule d'Actions Gustatives.

Le SICTOM a proposé une séance d'introduction sur la notion de gaspillage alimantaire, le GAG est intervenu dans un deuxième temps pour sensibiliser les enfants et les adultes au goût.

En parallèle, des pesées ont été effectuées sur deux sites périscolaires avant et après les animations afin d'évaluer leur impact éventuel sur les élèves.

5 écoles et 4 sites périscolaires ont participé à ce projet.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

-Comprendre la notion de gaspillage alimentaire

-Comprendre comment lutter contre le gaspillage alimentaire

-Apporter aux élèves un regard nouveau sur l'acte alimentaire et les aliments eux-même pour qu'ils les respectent mieux et par conséquent les jettent moins.
 

Résultats quantitatifs :

 

-12 classes de primaire ont participé au projet soit 266 élèves (12 interventions du SICTOM sur 1/2 journée +12 interventions du GAG sur 1/2 journée)

-une séance de sensibilisation de 2h pour les enseignants (7 enseignants présents + 1 membre de l'association ICARE qui gère des chantiers d'insertion dans le maraîchage biologique)

- une séance de sensibilisation de 2h pour le personnel des sites périscolaires (10 employés présents)

 

Des pesées pendant 3 semaines ont permis de mesurer le gaspillage alimentaire avant et après la sensibilisation:

 -avant les animations: 77g/élève

 -après les animations: 72g/élève

 Une baisse de 7% du gaspillage alimentaire a été constatée.

Résultats qualitatifs :

Un questionnaire  d'évaluation a été envoyé aux enseignants et au personnel des périscolaires: tous les participants ont trouvé la démarche intéressante et riche.

il y a eu un réel intérêt de la part des élèves à travailler sur ces thématiques.

 

Certains enseignants ont repris en classe le contenu de l'atelier sur le goût. Une des classes a travaillé sur le profil sensoriel de fruits exotiques.

Certaines pistes de travail ont été évoquées comme le fait de mettre en place une démarche de valorisation des aliments à travers une approche sensorielle dans le projet d'école.

A la rentrée 2015, un goûter de légumes sera proposé par l’association Icare dans l’une des écoles.

Mise en oeuvre

Planning :

- juin 2014: prise de contact avec Didier Sintot du GAG

- été 2014: montage du projet

- août 2014: envoi d'un courrier aux écoles primaires et sites périscolaires de la vallée de la Doller

- septembre à décembre: prise de contact avec les écoles et sites intéressés

- février 2015: réunion d'information avec les enseignants et le personnel des sites périscolaires + mise en place d'un planning

- mars 2015: pesées au périscolaire de Sentheim et de Soppe le Bas + envoi d'un courrier d'information aux parents d'élèves

- mars et avril 2015: programme d'animations

- mai 2015: pesées au périscolaire de Sentheim

- juin 2015: envoi d'un bilan écrit aux partenaires

Moyens humains :

- l'ambassadeur de tri pour les animations SICTOM

- l'animateur du GAG

- la chargée de mission PLP pour le montage du projet

Moyens financiers :

-prestation du GAG: 6300 euros

Moyens techniques :

-balance pour les pesées

-bioseaux pour le tri des déchets dans les périscolaires

-affiches et visuels

-guide du SICTOM "Trop de déchets, c'est trop nul"

-panier avec fruits et légumes pour les séances de sensibilisation au goût

-vidéo "Help yourself"de la famille Trailleugaine pour la séance sur le gaspillage alimentaire

Partenaires moblisés :

- 5 écoles primaires

- 4 sites périscolaires

- le Groupuscule d'Actions Gustatives

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Action reproductible avec un animateur ayant des compétences dans le domaine de la sensibilisation au goût.

Difficultés rencontrées :

 Approche ludique de la sensibilisation au goût en montrant le plaisir apporté par le simple fait de regarder, écouter, sentir ou goûter les aliments au lieu de les manger sans y prêter attention.