Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

ECOMETER.ORG

CCI BOURGOGNE FRANCHE-COMTE

BP 87009
21070 DIJON cedex
Robert Guyon
r.guyon@bfc.cci.fr

contexte

Genèse de l’outil en ligne Ecometer.org

De plus en plus d’entreprises souhaitent évaluer le niveau d’écoconception de leur site web afin d’en réduire l’empreinte environnementale. Ces organisations ne possèdent souvent pas les compétences en écoconception pour réaliser elles même un audit et identifier les bonnes pratiques à mettre en œuvre. Elles souhaitent cependant réaliser ce diagnostic facilement et à moindre coût. Il n’existe pas d’outil ou de service en ligne répondant à ce cahier des charges.  L’outil de diagnostic de la maturité environnementale - ecometer.org – comble partiellement ce manque en automatisant une partie de l’évaluation d’une page web selon la méthode définie par la communauté.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Que fait Ecometer.org ?

En synthèse ecometer.org permet d’évaluer le niveau de maturité d’une page web en terme d’écoconception en comptant le nombre de bonnes pratiques mises en œuvre ;

et d’identifier les points de progrès sous la forme de bonnes pratiques à mettre en oeuvre.

 

Qu’apporte Ecometer.org à la profession ?

En complément d’autres outils tels que Ecoindex.fr, à terme, Ecometer.org pourra servir de référence non seulement aux experts locaux de la filière Bourgogne Franche-Comté, mais aussi au niveau national, voire d’avantage. La mesure automatisée du niveau d’écoconception d’une page web peut constituer une des briques essentielles (mais pas suffisante) pour construire un système de reconnaissance.

 

http://ecometer.org/

Résultats quantitatifs :

Dans sa première version, Ecometer.org détecte automatiquement 15 bonnes pratiques d'écoconception web. La détection automatique est complétée par un formulaire permettant aux utilisateurs d'autoévaluer les autres bonnes pratiques pertinentes du référentiel "éco-conception web : les 115 bonnes pratiques". A terme, Ecometer.org offrira une meilleure couverture via l'analyse automatique car le moteur du service a été conçu spécifiquement pour faciliter l'ajout de règles de test. En terme de volumétrie, Ecometer.org peut analyser plusieurs milliers de pages par jour et donc plusieurs millions par an. La plate-forme technique a été dimensionnée pour couvrir les besoins de la plupart des agences et autres éditeurs de site web et services en ligne

Résultats qualitatifs :

Bien que s’inscrivant dans une logique de création d’une filière d’expertise en bourgogne (les parties prenantes du projet), ecometer.org est synchronisé avec le reste de l’effort communautaire français.

 

Ecometer.org outille la méthode d’évaluation définie par la communauté dans le référentiel “Eco-conception web : les 115 bonnes pratiques” paru aux éditions Eyrolles en septembre 2015 et publié sous la forme d’une check-list sur le site Opquast. L’ADEME est l’un des 40 contributeurs à cet ouvrage. Tout en s’inscrivant dans une logique de compétitivité et de différentiation régionale, ecometer.org ne réinvente donc pas la roue et s’appuie sur les travaux existants et faisant référence.

 

Plutôt que de concurrencer des outils / projets existants, Ecometer.org les complète. C’est notamment le cas de l’outil communautaire ecoindex.fr qui propose de son côté une estimation de l’empreinte et de la performance environnementale d’une page web. Il est prévu, à terme de chaîner les deux outils pour proposer une analyse complète : empreinte environnementale, performance environnementale, maturité en terme d’écoconception, check-list des bonnes pratiques à mettre en œuvre.

 

Plus généralement, ecometer.org complète la boîte à outils de la communauté maintenue et présentée sur le site du Collectif Conception Numérique Responsable. Cf : https://collectif.greenit.fr/outils.html.

 

 

Mise en oeuvre

Moyens humains :

Depuis l'idée originale jusqu'à la mise en ligne de la première version stable du service, le projet Ecometer.org a nécessité environ 250 jours.homme répartis sur un réseau d'entreprises bourguignones aux compétences complémentaires : Atol CD, Cadoles, Logomotion, Planet Bourgogne, et Pulsar DS. La mise en commun de ces expertises a permis de tisser un réseau local d'entreprises compétentes, aptes ensemble à répondre à toutes les demandes d'écoconception de service numérique. Le projet a été piloté par l'Ardie Bourgogne, la CCI Bourgogne Franche Compté, et l'Ademe.

Partenaires moblisés :

Coordination :

CCI BOURGOGNE FRANCHE-COMTE

Association Bourgogne Franche-Comté Numérique

ARDIE Bourgogne

 

Techniques :

CADOLES (21)

ATOL Conseils et développement (21)

PLANET BOURGOGNE (21)

LOGOMOTION (21)

PULSAR DS (71)

 

Financiers :

ADEME

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette opération est l'aboutissement d'une action collective initialement lancée par l'Ardie Bourgogne et financée par l'Ademe pour faire émergée une filière d'excellence en éconception numérique sur le territoire. Après une vague de sensibilisations et de formations, Ecometer.org a permis de réunir tous les acteurs de la filière bourguignone autour d'un projet commun. Le besoin d'outillage reste important et chaque région en France peut désormais contribuer au projet Ecometer.org en complétant les règles de test. L'opération est donc reproductible à moindre frais et en totale complémentarité avec l'investissement initial réalisé.

Difficultés rencontrées :

A l'exception des <https://collectif.greenit.fr/outils.html>outils fournis par le Collectif Conception Numérique Responsable, Ecometer.org se distingue des autres projets financés par l'Ademe en proposant un outil opérationnel et totalement ouvert (open source). Ecometer.org outille concrètement et gratuitement les professionnels du web qui souhaitent éco-concevoir des sites web et services en ligne en s'appuyant sur les référentiels de la profession tant en terme de bonnes pratiques que de méthode d'évaluation.